Zarif appelle les héritiers des civilisations anciennes à créer un nouveau modèle politique mondiale

178
PARTAGER

SHAFAQNA – Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a affirmé que « les héritiers des civilisations anciennes ont la lourde responsabilité de promouvoir le dialogue pour trouver un nouveau modèle de politique mondiale », a rapporté l’agence d’informations iranienne Farsnews.

Dans un discours prononcé à la tribune de la première conférence des dix civilisations du monde antique, organisée à Athènes, M.Zarif, a déclaré ce lundi: »notre réunion concrétise les efforts pour renforcer le rôle de toutes les civilisations-qui constituent un patrimoine commun à l’humanité- afin de faire face aux graves défis auxquels nous sommes confrontés, au niveau local ou régional et selon les normes internationales ».

Il a ajouté: »Cette réunion montre que le développement de la science, de la technologie et du luxe, n’ont pas réussi à résoudre les problèmes communs, ni n’ont contribué à distribuer les ressources de manière équitable. Pire, rien ne promet un avenir meilleur. D’où la nécessité pour les civilisations de jouer un rôle dans ce domaine ».

Il a expliqué: »Dans cet effort commun, nous devons nous pencher sur les facteurs qui ont contribué à la fondation de nos civilisations et qui nous ont attribué une identité et une vie, et donc il faut retenir les leçons de l’histoire ».

« En tant qu’ héritiers des civilisations anciennes, nous devons comprendre que les victoires et les défaites, qui se sont inscrites sur de courtes périodes , font partie d’une Histoire qui date des milliers d’années. Et donc, nous devons discuter et abolir les modèles qui encouragent « le droit au recours à la force ». Un principe qui a causé de nombreuses formes d’effusion de sang, sans compter la destruction, la violence et l’extrémisme . Ce principe s’est largement répandu durant de longues périodes et a dominé les relations entre les communautés et les peuples, il a provoqué des guerres, des crimes contre l’humanité, l’occupation, l’oppression, la discrimination et le déplacement de populations » a-t-il martelé.

Et de poursuivre: » le terrorisme et l’extrémisme dont sont confrontés les pays à travers le monde, y compris l’Asie occidentale, berceau de nombreuses civilisations anciennes, est le résultat de ce principe ».

Il a conclu: « Le président iranien Hassan Rohani a présenté en Septembre 2013, une initiative appelée  « un monde contre la violence et l’extrémisme ». Elle a été approuvée par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies.  Par conséquent, en tant que représentants des anciennes civilisations -qui ont été le théâtre de fortes tempêtes et ont témoigné la montée des empires et leur effondrement , nous jouissons d’un passé historique capable de présenter des remèdes aux maladies des societés humaines, à savoir: le dialogue et la modération ».

Source : Al Manar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here