PARTAGER
Khalife général des mourides mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké Chérif Mouhammad Ali Aïdara chiites de Sénégal les relations sunnites et chiites les relations chiites-sunnites dialogue inter-religieux dialogue interreligieux Sénégal

SHAFAQNA – Le Soleil | par Mamadou DIEYE : Chérif Mouhammad Ali Aïdara, guide de la communauté chiite, a été reçu par le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Les deux chefs religieux, après une longue audience, ont, à l’intérieur de la résidence Khadim Rassoul, effectué ensemble la prière de l’après-midi.

Entretenant de cordiales relations, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, khalife général des mourides, et Chérif Mouhammad Ali Aïdara ont longuement échangé à Touba. Cette entrevue a eu lieu lors de la visite de courtoisie que le guide chiite a tenu à rendre au khalife de Cheikh Ahmadou Bamba à l’occasion du mois béni de Ramadan. En effet, des relations toutes empreintes d’amitié et de fraternité existent encore, aujourd’hui, entre les deux chefs religieux. Un des signes, parmi d’autres, de cette estime réciproque est cette visite de Chérif Mouhammad Ali Aïdara à Touba.

« Ce sont de tels gestes, si exemplaires, qu’il faudrait multiplier pour que les ennemis de l’Islam ne se gaussent pas des divisions inter-confrériques dans les grandes familles religieuses de notre pays », a estimé Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Cette sortie a montré aux fidèles musulmans présents, la voie à suivre, celle de l’entente confraternelle, de l’écoute réciproque, de la compréhension et de l’harmonie jusqu’au bout.

Pour sa part, Chérif Mouhammad Ali Aïdara a assuré à Serigne Mountakha Bassirou Mbacké de sa volonté d’œuvrer inlassablement à faire admettre à tous que les doctrines de la foi qu’ils incarnent doivent gagner la sympathie et la conscience des hommes et des femmes désireux de vivre dans une société juste parce que régie par la loi de Dieu. Il a invité les khalifes des familles religieuses musulmanes du Sénégal à préserver le legs des pères fondateurs qui ont toujours prôné l’unité et la paix. Avant de quitter Touba, Chérif Mouhammad Ali Aïdara a remis 200 caisses de dattes, en guise de participation à la collation des musulmans pour la rupture du jeûne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here