Utilisation de l’intelligence artificielle pour assurer la sécurité du hajj en Arabie Saoudite

by Pey Bahman Z
intelligence artificielle , hajj , Arabie Saoudite

SHAFAQNA – Le directeur de la sécurité publique, le lieutenant-général Muhammad Al-Bassami, a déclaré que l’Arabie saoudite travaillait sur la construction de ses propres algorithmes.

S’adressant au deuxième Sommet mondial sur l’intelligence artificielle (IA), il a souligné les mesures prises par le Royaume pour utiliser l’intelligence artificielle dans les opérations de sécurité à proximité des deux saintes mosquées et des lieux saints afin d’assurer la sécurité du Hajj et Pèlerins de la Omra.

Al-Bassami a déclaré que la Sécurité publique avait apprécié le partenariat avec un groupe d’initiatives dans le cadre du programme “Invités de Rahman” au cours de la dernière période. “Un ensemble de capacités a été élaboré à l’aide de l’intelligence artificielle, avec la création d’une plate-forme appelée” Aamin “et a coopéré avec un certain nombre d’entreprises pour établir des centres d’analyse de données. Cela s’ajoute à l’autonomisation des hommes de sécurité déployés sur le terrain en utilisant la technologie directement via plusieurs applications, en dehors des systèmes de surveillance automatisés.

À lire aussi: 5 000 pèlerins palestiniens accompliront l’Omra cette année

Il a déclaré que des travaux sont en cours pour créer un programme de partenariat communautaire via l’application “Nous sommes tous en sécurité”, en plus de travailler pour établir et développer des centres de données et s’appuyer sur des services de cloud computing au Centre national d’information.

Al-Bassami a souligné qu’il existe de grandes opportunités d’utiliser l’intelligence artificielle dans l’accomplissement des tâches des pèlerinages du Hajj et de la Omra en facilitant l’identification des pèlerins et des pèlerins perdus, en dehors de la gestion des foules. “Des préparatifs sont en cours pour utiliser des drones pour surveiller le trafic et le transport des pèlerins sur les lieux saints”, a-t-il déclaré.

Al-Bassami a révélé que l’initiative “Aber” sera mise en œuvre aux points d’entrée de La Mecque, affirmant que l’initiative comprend la programmation de tous les permis pour les pèlerins du Hajj et de la Omra afin d’identifier ceux qui sont autorisés à entrer dans la ville sainte.

Nous nous dirigeons maintenant, en partenariat avec l’Autorité saoudienne des données et de l’IA (SDAIA) pour trouver un programme technique basé sur l’intelligence artificielle à utiliser aux Deux Saintes Mosquées, où des modèles et des algorithmes seront construits pour l’Arabie saoudite car il n’y a pas de place dans le monde semblable à la Grande Mosquée, le sanctuaire le plus sacré de l’Islam.

 

Source: manassiq

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.