Une Saoudienne condamnée à 45 ans de prison

by Pey Bahman Z
prison, Arabie saoudite

SHAFAQNA – L’Arabie saoudite a condamné une femme à 45 ans de prison pour ses publications sur les réseaux sociaux, selon un groupe de défense des droits, marquant le dernier exemple d’une répression majeure contre les utilisateurs de Twitter menée par le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman (MBS).

Selon PressTV, Nourah bint Saeed al-Qahtani a été condamnée par le tribunal pénal spécialisé saoudien pour « utilisation d’Internet pour déchirer le tissu social (saoudien) » et « atteinte à l’ordre public » via les réseaux sociaux », a déclaré Démocratie pour le monde arabe maintenant (DAWN), mardi dans un communiqué, citant des documents judiciaires.

L’organisation basée à Washington, qui a été fondée par le journaliste dissident saoudien assassiné Jamal Khashoggi, a déclaré que Qahtani avait été condamnée en vertu de la loi antiterroriste et anti-cybercriminalité du royaume.

À lire aussi: Liz Truss, la ministre britannique des AE appelé à agir en faveur de Salma al-Shehab emprisonnée pour ses tweets

DAWN a également noté que l’on sait peu de choses sur Qahtani, y compris son âge ou les circonstances entourant son arrestation et sa condamnation. Elle ne semble pas avoir de compte Twitter actif.

La condamnation de Qahtani est intervenue quelques semaines après que Salma al-Shehab, mère de deux jeunes enfants et étudiante à l’université de Leeds en Grande-Bretagne, a été condamnée à 34 ans de prison pour avoir un compte Twitter et pour avoir suivi et retweeté les détracteurs du royaume.

Source: IQNA

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.