PARTAGER
Saint Coran, prophète

SHAFAQNA- Ce qui suit fait partie du livre Le Coran, une guérison et une miséricorde pour les Croyants, Édité et traduit en français par Abbas Ahmad al-Bostani , sélectionné par SHAFAQNA. 

La traduction du titre de la Sourate

Prologue ; Ouverture ; La Fatiha ; Le Commencement ; Sourate première

Noms de cette Sourate

1- Elle s’appelle Fatihat al-Kitab (L’Ouvrante du Livre), parce que le Coran commence par cette Sourate et que sa lecture est obligatoire dans la prière. Elle est donc l’ouverture des Sourates qui vont la suivre dans le Coran et dans la prière.

2- Al-Hamd (La Louange), car elle comporte la mention d’al-Hamd : Al-Hamdu lillahi Rabb-il-’Alamîne (Louange à Allah, Seigneur des mondes).

3- Umm-ul-Kitab (La Mère du Coran), car elle précède toutes les autres Sourates, ou parce qu’elle est l’origine du Coran, comme la Mère est l’origine de ses descendants, et elle est l’origine du Coran parce qu’Allah y a déposé l’ensemble de ce que les Sourates contiennent, à savoir la démonstration de la Seigneurie et de la servitude.

4- Al-Sab’ al-Mathanî (Les Sept duels), les sept, parce qu’elle contient 7 versets, duels, parce qu’on la lit deux fois dans chaque prière obligatoire ou surérogatoire, ou bien parce qu’elle aurait été révélée deux fois, une fois à la Mecque et une fois à Médine, selon un certain avis.

5- Al-Wafiyah (L’Intégrale), parce qu’on ne peut pas la diviser dans la prière, mais on doit la lire intégralement.

6- Al-Kafiyah (La Suffisante), parce qu’elle se passe des autres, alors que les autres ne peuvent pas se passer d’elle. En effet le Prophète (P) dit : « Umm-ul-Qur’an (La Mère du Coran) peut suppléer tout autre, mais aucune autre ne peut la suppléer ».

7- Al-Asas (Le fondement), car Ibn ‘Abbas aurait rapporté : « À toute chose un fondement du Coran, c’est la Fatihah ».

8- Al-Chifa’ (La Guérison), car le Prophète (P) dit : « L’Ouvrante du Livre est une guérison de toute maladie ».

9- Al-Çalat (La Prière rituelle) : car le Prophète (P) dit : Allah dit : « La Prière est partagée entre Moi et mon serviteur en deux moitiés, une moitié pour moi et une moitié pour lui : lorsqu’il dit : Al-Hamdu lillahi Rabb-il-’Alamîn (Louange à Dieu, Seigneur des mondes), Allah dit : « Mon serviteur a fait Mes louanges ». Et lorsque le serviteur dit : Al-Rahman al-Rahîm (Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux), Allah dit : « Mon serviteur M’a loué ». Lorsque Mon serviteur dit : Maliki Yawm-id-dîn (Souverain du Jour du Jugement), Allah dit : « Mon serviteur M’a glorifié »… et ainsi de suite.

Lieu de révélation

À la Mecque. Et selon certains avis, elle serait révélée deux fois, une fois à la Mecque et une fois à Médine.

Nombre de versets

7 versets

À lire aussi : Université “Harvard” présente le Coran comme le meilleur livre dans le domaine de la justice

Les mérites (thawab) de sa lecture

Quiconque la lit aura le mérite de la lecture des deux tiers du Coran et la rétribution spirituelle décernée à celui qui aura donné une aumône à tous les croyants. Selon l’Imam al-Sadiq (a.s) : « Si tu lis la Sourate al-Hamd sur un mort 70 fois, il ne serait pas étonnant de le voir ressuscité ! »

C’est la Sourate dont on dit qu’elle est le résumé du Coran, son ouverture, l’expression concise de son esprit et qui est plein de significations augustes.

En effet, répondant à une question sur le motif de l’obligation de la récitation de la Sourate al-Fatihah dans chaque prière, l’Imam al-Redha (a.s) dit : « Parce que la Sourate al-Hamd réunit tellement de collections de Bienfaits et de Sagesses coraniques que l’on ne retrouve nulle part ailleurs ». Et d’ajouter : « C’est pourquoi, toute Prière dans laquelle la Sourate al-Hamd n’est pas récitée, est incomplète ».1

Recommandations pour la lecture

– Il est recommandé de la lire mille fois la veille, la nuit du premier de chaque mois, pour augmenter les moyens de subsistance.

– De même il est recommandé de la lire avec le Verset 154 de la Sourate Ale ‘Imrane (Chapitre 3), et le Verset 29 de la Sourate al-Fat-h (Chap. 48) 11 fois par jour pendant 10 jours, dans l’espoir de l’exaucement de tout vœu partiel ou total.

– Il est aussi recommandé de la lire avec le Verset 114 de la Sourate al-Ma’idah (Chap. 5) et le Verset 3 de la Sourate al-Talaq (Chap. 65) 21 fois chaque jour, en vue d’augmenter les moyens de subsistance.

– Il est recommandé aussi de la lire 7 fois, suivi de la récitation de la prière sur le Prophète Mohammad (P)2 100 fois, suivi de la lecture de la Sourate al-Charh (Chap. 94) 70 fois, suivi encore de la récitation 100 fois de la prière sur le Prophète Muhammad (P), afin que votre vœu soit exaucé dans trois jours.

– Et si on lit le Verset 255 de cette Sourate avec les Sourates Ya-Sîn (Chap. 36), al-Dukhan (Chap. 44), al-Falaq (Chap. 113), al-Nas (Chap. 114), on sera à l’abri des tonnerres et des éclairs.

– Il va sans dire que sa récitation est obligatoire dans toutes les Prières quotidiennes obligatoires.

Lecture en vue de guérison

Il est significatif que cette Sourate s’appelle aussi Sourate al-Chifa’ (la Sourate de la Guérison), parce que le Prophète (P) a dit : « Fatihat al-Kitab (Sourate al-Fatihah) est une guérison de toute maladie ».3

– Selon l’Imam al-Sadiq (a.s) : « Si la Sourate al-Hamd ne guérit pas quelqu’un, rien ne pourrait le guérir » (c’est dire à quel point cette Sourate porte à la guérison).

– Selon l’Imam al-Sadiq (a.s) : « Si quelqu’un tombe malade, on doit réciter sur son front 7 fois la Sourate al-Fatihah, et si la maladie persiste, on doit la réciter 70 fois et la guérison sera garantie ».

Il est recommandé de la lire avec les Sourates al-Kafirun (Chap. 109), al-Falaq (Chap. 113) et al-Nas (Chap. 114) sur un verre d’eau que boira la victime de la morsure du serpent. De même on peut essuyer avec cette eau et un peu de sel l’emplacement de la piqure du scorpion.

Il est recommandé de la lire 7 fois sur un peu d’eau qu’on met par la suite sur une dent endolorie. Il est aussi recommandé de la lire avec les Versets 86, 87, 88 de la Sourate al-Anbiya’ (Chap. 21) 7 fois pour guérir un mal de ventre ou de tout autre mal. Selon l’Imam al-Sadiq (a.s) pour soulager un mal de dents, on pose la main sur la dent endolorie et on récite :

– La Sourate al-Hamd (Chap. 1)

– La Sourate al-Tawhîd (Chap. 112)

– La Sourate al-Qadr (Chap. 97)

– Le Verset 88 de la Sourate al-Naml (Chap. 27)

La signification de sa lecture pendant le rêve

Quiconque se voit la lire complètement ou partiellement, qu’il adresse une requête ou une prière de demande (du’a’) ou un vœu à Allah, il sera exaucé.

__________________________________________________

Notes:

1.Al-Wasâ’il, tome. II, p. 733

2.La prière sur le Prophète consiste en la récitation de la formule : Allâhumma çalli ‘alâ Muhammadin wa Ale Muhammad (O mon Dieu, prie sur Muhammad et sur les membres de la Famille de Muhammad).

3.Majma’ al-Bayân il -‘Ulûm al-Qur’ân d’al-Hasan al-Tabarsî, tome 1, 24, éd., 1970/1390.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here