PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Une étude réalisée par le CfMM au Royaume-Uni, montre que 59% des articles sur l’islam et les musulmans, à la fin de l’année dernière, accusaient les musulmans de mauvais comportements.

L’étude du Conseil des musulmans d’Angleterre a analysé 11000 articles et reportages entre octobre et décembre 2018, dans les journaux nationaux et les programmes d’information télévisés.
« Les conclusions de cette étude qui ont été présentées au Parlement britannique le 9 juillet 2019, dénoncent l’islamophobie qui règne dans les médias britanniques », a déclaré Rezvan Hamid, directeur de l’observatoires des médias anglais.
Faisal Hanif, chercheur au Times et ancien journaliste de la BBC, qui a contribué à cette étude, a déclaré que l’image générale des musulmans sur cette chaine, était dans de nombreux cas, déformée et le résultat d’une totale incompréhension.
Le Daily Mail est le journal qui a publié le plus d’articles biaisés sur l’Islam (37%) suivi par le Christian Today (35%) et le Spectator (29%). Ces articles montrent par exemple, un accusé nommé Khaled Mas’oud, près de la Kaaba, sous-entendant que les musulmans sont tous des terroristes, et selon cette étude, 37% des contenus religieux de Sky News sur l’islam, sont « très partiaux ».
Cette étude a aussi démontré que les séries donnent également une fausse image de l’islam et des musulmans, y compris la série télévisée « Badger » qui était la série la plus importante de la BBC, où la femme musulmane voilée est victime de l’oppression d’un homme ou de sa communauté.
Cette étude englobait les principaux médias britanniques, 31 sites Web et 5 réseaux de télévision, avec 50 mots clés.
Les chercheurs espèrent que cette étude constituera une source d’informations pour les journalistes et les rédacteurs en chef des médias, et leur permettra plus de précision et de vérité dans leurs publications.
Un sondage publié par des membres du parti conservateur britannique a montré que 60% d’entre eux considéraient l’islam comme une menace pour la civilisation occidentale, et seulement 17% d’entre eux estimaient que l’islam était en harmonie avec la civilisation occidentale.
Ces études sont le résultat de préoccupations croissantes concernant la propagation de l’islamophobie au Royaume-Uni.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here