PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : La police de Londres a déclaré qu’elle avait reçu une annonce selon laquelle une personne armée tentait de pénétrer dans la mosquée Seven Kings dans la région d’Ilford à Londres dans les coups de 22H45 (heure locale).

La presse locale a fait savoir que les fidèles de la mosquée avaient empêché une personne armée et cagoulée d’entrer à la mosquée et qu’un coup de feu avait retenti.
L’incident a eu lieu lors de la prière de Tarawih, la mosquée a été placée sous protection par des policiers armés déployés dans la région, a-t-on informé.
La police londonienne a fait une déclaration sur son compte officielle sur les réseaux sociaux.
« Actuellement, nous estimons qu’il s’agit d’une pistolet à plomb. Il n’y a pas de blessé ou de dégâts matériels. L’incident est évalué dans le cadre du terrorisme », a-t-il été dit dans la déclaration.
Les travaux se poursuivent en vue de capturer le suspect qui a fui les lieux de l’incident et la police continuera de rester dans la région, a-t-on précisé.
Une personne avait perdu la vie à la suite d’une attaque perpétrée via une camionnette dans les environs de la mosquée Finsbury Park en 2017 à Londres.
A la suite de l’attaque terroriste perpétrée au mois de mars contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, les musulmans d’Angleterre avaient réclamé que la sécurité des mosquées soit renforcée.
Malgré cela, des attaques ont été perpétrées contre 6 mosquées à Birmingham et un centre de formation islamique à Newcastle. Ces attaques avaient causé des dégâts matériels.
L’organisation non-gouvernementale Tell Mama qui suit les incidents antimusulmans en Angleterre, note que les attaques islamophobes ont augmenté dans le pays à la suite des attaques terroristes perpétrées en Nouvelle Zélande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here