PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : L’institut américain Pew Research Center a interrogé plus de 30 000 personnes dans 27 pays pour une étude sur les «mutations du monde» publiée le 22 avril. Cette étude s’intéresse aux questions de , diversité, d’égalité des sexes, de vie de famille ou d’importance de la religion. Parmi les interrogations soulevées : la religion joue-t-elle un rôle plus ou moins important qu’il y a 20 ans ?

Seuls 7% répondent par l’affirmative en Espagne, 8% au Japon contre 65% au Nigéria ou 83% en Indonésie. De manière générale, en Europe et en Amérique du Nord, les personnes interrogées considèrent que la place de la religion diminue dans la société. 58 % des sondés aux États-Unis et 64 % au Canada par exemple, estiment que la place de la religion est moins importante qu’il y a vingt ans. Cette question divise les Français qui sont 38% à penser qu’elle a un rôle moindre quand 39% jugent qu’il va croissant.
A l’échelle des 27 pays, la majorité des personnes interrogées souhaitent que la religion (l’étude ne fait aucune distinction entre les différentes religions) ait un rôle accru dans leur pays. Ainsi quatre personnes sur dix se disent favorables contre une sur dix qui s’oppose à un rôle plus important de la religion. Le Japon (15 %) et la France (20 %) sont ceux où la proportion d’habitants favorables à un rôle accru de la religion est la plus faible.
En Europe, environ un tiers des adultes (32%) sont favorables à un rôle plus important de la religion, tandis qu’un pourcentage similaire (33%) y est opposé. Aux Etats-Unis, 51 % des sondés sont favorables au renforcement du rôle de la religion quand 18 % qui s’y opposent.
Dans 10 pays, les personnes âgées sont les plus favorables à un rôle plus important de la religion. La plus grande différence générationnelle se situe en Italie, où il existe un écart de 25 points entre les plus âgés et les plus jeunes. A l’inverse, aux Philippines les jeunes adultes sont plus susceptibles ( avec 15 points de plus) d’approuver un rôle accru de la religion que leurs aînés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here