PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Selon le site d’information dailysabah, l’exposition, organisée par l’Institut turc Yunus Emre (YEE) dans un centre culturel de Mostar, présente les mushafs rassemblés pendant 10 ans par le collectionneur bosniaque Nusret Omerika.

S’exprimant lors de l’inauguration de l’exposition, Omerika a déclaré que six mushafs de 300 ans sont exposées pour la première fois. L’exposition comprend également plusieurs Corans aux couvertures dorées.

“J’ai dans ma maison une bibliothèque de 3 000 livres. Il y a 200 Corans parmi eux. Mon amour pour le livre sacré est un héritage transmis par mon grand-père”, a-t-il déclaré.

À lire aussi : “Islam dans l’identité culturelle européenne”, largement accueilli à l’exposition du livre de Sarajevo

Omerika, qui a noté qu’il collectionnait des versions manuscrites et imprimées du Coran depuis environ 10 ans, a déclaré qu’il était très heureux d’ouvrir l’exposition à Mostar.

Suljo Cikotic, vice-président de l’historique Karagöz Bey Madrasa où se trouve l’exposition, a déclaré que le Coran occupe une place importante dans le cœur de chaque musulman.

“Protéger le Coran, c’est protéger nos racines”, a déclaré Cikotic, remerciant Omerika d’avoir rassemblé et partagé une telle collection.

La Madrasa Karagöz Bey est également connue sous le nom d’école Keyvan Kethüda. Elle a rouvert ses portes en novembre après avoir été restaurée par l’Agence turque de coopération et de coordination (TIKA). Il est utilisé par le YEE depuis sa restauration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here