Eclipse solaire du 25 octobre 2022/ Le mode d’accomplissement de la Prière des Signes

by Pey Bahman Z
éclipse de Soleil , France

SHAFAQNA – Le 25 octobre 2022, la Lune a rendez-vous avec notre étoile : une éclipse partielle de Soleil se produit sur l’Europe, le nord-est de l’Afrique et l’ouest du continent asiatique. Plutôt rare et toujours spectaculaire, ne manquez pas ce spectacle qui se déroule en milieu de journée pour l’Europe et l’Afrique !

Qu’est-ce qu’une éclipse partielle de Soleil ?

Une éclipse de Soleil a lieu lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil. Si l’alignement est parfait, l’éclipse est totale (ou annulaire lorsque la Lune est un peu trop éloignée de la Terre). Sinon, lorsque la Lune passe un peu au-dessus ou au-dessous de l’alignement Terre-Soleil, on assiste à une éclipse partielle de Soleil. C’est cette dernière configuration qui se produit le 25 octobre 2022.

Schéma montrant le principe d'une éclipse partielle de Soleil, avec un alignement Terre Lune Soleil imparfait. En bas, la légende indique les différents types d'ombres générés par la Lune et la zone où l'éclipse partielle de Soleil est visible sur Terre.
Les distances et les proportions entre les astres ne sont pas respectées.

Pour en savoir davantage sur les différents types d’éclipses de Soleil, lisez notre dossier complet.

L’éclipse du 25 octobre 2022 : visible en France, en Europe et en Afrique du nord

L’éclipse partielle de Soleil du 25 octobre 2022 débute au lever du Soleil entre le Groenland et l’Islande. Elle progresse ensuite en direction de l’Europe pour la concerner presque entièrement : seuls le Portugal et le sud de l’Espagne ne profiteront pas du spectacle. Le phénomène se poursuit ensuite sur la partie ouest de la Russie, mais aussi tous les pays du Moyen-Orient et termine sa course au coucher du Soleil en Inde, sur l’ouest de la Chine et le centre de la Russie.

En Europe, le Soleil sera masqué d’autant plus par la Lune que l’observateur se trouvera à une latitude élevée et vers l’est. Ainsi en France, la Lune ne masquera que 2,8 % de la surface du Soleil à Biarritz alors qu’à Strasbourg, la surface couverte sera de 19 %. Dans le nord des pays scandinaves, l’occultation du Soleil atteindra jusqu’à 60 %.

Carte montrant les croissants de Soleil visibles le 25 octobre 2022 pour différentes villes de France. Les croissants sont placés sur une carte de France. La limite sud de visibilité de l'éclipse est représentée par une ligne rouge passant au centre de l'Espagne.
Aspect du Soleil au maximum de l’éclipse partielle du 25 octobre 2022 pour quelques villes de France, de Belgique et de Suisse. D’après le logiciel Stellarium, carte freepik.

En Afrique du nord, l’extrême nord-est de l’Algérie et la Tunisie sont les seul pays francophones à profiter de cette éclipse. Alger ne verra qu’une minuscule échancrure apparaître sur le Soleil, alors qu’à Tunis, un peu plus de 6 % du Soleil disparaîtra.

À quelle heure peut-on voir l’éclipse en France et ailleurs ?

De manière générale, une éclipse partielle de Soleil est assez longue, sauf si on se trouve à la limite de sa zone de visibilité. Le 25 octobre 2022 en France, la région de Biarritz est la moins favorisée mais l’éclipse y dure quand même environ une heure. Et c’est aux environs de Strasbourg que le phénomène laisse le plus de temps aux observateurs, presque deux heures.

Les observateurs de Belgique pourront également profiter durant environ deux heures de cette éclipse. En Suisse, avec un phénomène étalé sur environ 1h40, le temps d’observation est également confortable. Enfin en Afrique du nord, le temps d’observation est supérieur à une heure pour la Tunisie, mais de seulement une demi-heure pour l’Algérie.

Si vous ne pouvez pas observer très longtemps, privilégiez les alentours du maximum de l’éclipse car c’est le moment où le Soleil est le plus masqué par la Lune.

Bien que très partielle, cette éclipse est intéressante en Europe de l’ouest car elle se produit en milieu de journée, lorsque le Soleil est au plus haut dans le ciel. Un bon point car par ailleurs, il faudra composer avec la météorologie incertaine d’un mois d’octobre… Le tableau ci-dessous donne les horaires précis de début, maximum et fin pour les principales villes françaises et francophones. Si le ciel est dégagé, la pause de midi permettra aux curieux de lever les yeux pour admirer le phénomène.

Ville début de l’éclipse maximum de l’éclipse fin de l’éclipse surface maximum du Soleil éclipsé
Brest 11h16 11h55 12h36 6,5 %
Bordeaux 11h24 12h01 12h40 5,2 %
Biarritz 11h30 12h01 12h33 2,8 %
Paris 11h12 12h02 12h54 13,7 %
Dunkerque 11h09 12h02 12h56 17 %
Lyon 11h18 12h07 12h59 11,8 %
Perpignan 11h27 12h07 12h48 5,7 %
Strasbourg 11h13 12h09 13h07 19,5 %
Nice 11h22 12h12 13h04 11,7 %
Bruxelles
(Belgique)
11h09 12h04 13h01 18,9 %
Genève
(Suisse)
11h17 12h09 13h02 14 %
Alger (Algérie) 11h57 12h13 12h29 0,3 %
Tunis (Tunisie) 11h41 12h24 13h08 6,1 %
Horaires de l’éclipse du 25 octobre 2022 pour quelques villes francophones où l’éclipse est visible (heure locales). Données issues du site de l’IMCCE.

 

Le mode d’accomplissement de la Prière des Signes

Article 527: La Prière des Signes consiste en deux rak’ah (unités) dont chacune comporte cinq inclinations ( rukû ‘). Voici le mode d’accomplissement de cette Prière:
Après avoir formulé l’intention d’accomplir la Prière, on doit prononcer le takbîr (dire ” Allâhu Akbar “), réciter ensuite la Sourate al-Hamd , suivie d’une autre Sourate complète, et s’incliner. Puis on doit se redresser, et réciter la Sourate al-Hamd suivie de n’importe quelle autre Sourate , puis s’incliner à nouveau. On doit répéter ceci à cinq reprises, et à la suite de la cinquième inclination, on doit accomplir deux Prosternations, puis se relever pour faire la seconde rak’ah de la même façon que la première. Puis on récite le tachahhud et le salâm .

Article 528: La Prière des Signes peut être accomplie également de la façon suivante : après avoir formulé l’intention d’accomplir la Prière des Signes, prononcé le takbîr , et récité la Sourate al-Hamd , on peut réciter un cinquième d’une autre Sourate (qu’on divise en cinq parties), au lieu d’une Sourate complète, et on s’incline ensuite. Puis on se redresse pour réciter une deuxième partie de la Sourate ainsi divisée en cinq (sans réciter la Sourate al-Hamd ), et on s’incline de nouveau.

Ceci est répété à cinq reprises, et on doit avoir terminé la récitation de toute la Sourate avant d’accomplir la cinquième inclination. Par exemple, si la Sourate choisie est la Sourate al-Ikhlâç , on doit dire: ” Bism-illâh-ir-Rahmân-ir-Rahîm “, puis s’incliner. Ensuite, on se relève, et on dit : ” Qul Huwallâhu Ahad “. On fait alors une deuxième inclination. On se redresse à nouveau, et on dit : ” Allâh-uç-Çamad “, puis on s’incline une troisième fois. Puis, après s’être redressé à nouveau, on doit dire : ” Lam yalid wa lam yûlad ” et s’incliner. Puis on se redresse encore pour dire : ” Wa lam yakun lahu kufwan ahad “.

On fait alors la cinquième inclination. Ensuite, on doit se redresser avant d’accomplir les deux Prosternations, puis se relever pour une seconde rak’ah de la même façon que la première, et on doit achever la Prière par la récitation habituelle du tachahhud et du salâm après la seconde Prosternation de la seconde rak’ah .

Article 529: Il est également permis de diviser une Sourate en moins de cinq parties. Mais dans ce cas, il est nécessaire de réciter la Sourate al-Hamd avant l’inclination suivante, lorsqu’on aura terminé la récitation de l’autre Sourate .

Sources: stelvision, najaf.org

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.