PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Les services culturels iraniens ont organisé le 7 juillet 2018, une exposition de tableaux de calligraphies coraniques, en marge de la 107ème réunion des évêques philippins à Manille.

Cette exposition sur le thème du dialogue interreligieux et les concordances entre les livres sacrés, avec 16 œuvres de Tandis Taghavi, directrice de l’association de calligraphie de manille et adjointe de la présidente de l’association des femmes iraniennes et philippines.

Antonio Tagle, cardinal de Manille, président du centre d’entraide du Vatican, responsable des affaires religieuses d’Asie et conseiller du Pape François, le cardinal Romulo Valles,  responsable de l’association des catholiques des Philippines, et l’Hodjat-ol-islam Akbari, directeur du centre Jame’at-ol-Mostafa de Manille ont assisté à l’inauguration de cette exposition.

Mohammad Jaafar Malek, attaché culturel iranien, a déclaré que les religions n’avaient rien à voir avec les conflits et pouvaient sauver l’humanité grâce à un dialogue constructif.

À lire aussi: Allemagne : une réunion islamo-chrétienne / avec photos

Le cardinal Romulo Valles a lu un message et déclaré que les cardinaux des Philippines étaient très heureux que les services culturels iraniens aient organisé cette exposition et a remercié les services culturels iraniens pour l’offre de ces tableaux à la conférence des cardinaux, espérant que cela encouragerait le dialogue, la connaissance mutuelle et la paix entre les adeptes des différentes religions et en particulier entre les catholique philippins et les chiites.

Aussi, un tableau de calligraphie représentant le verset 45 de la sourate Ale Imran,

«إِذْ قَالَتِ الْمَلَائِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللَّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ. (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : “Ô Marie, voilà qu’Allah t’annonce une parole de Sa part : son nom sera “al-Masih” “Hissa”, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l’au-delà, et l’un des rapprochés d’Allah”

a été offert par les services culturels iraniens, au cardinal Antonio Tagle, cardinal de Manille, président du centre d’entraide du Vatican, responsable des affaires religieuses d’Asie et conseiller du Pape François.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here