PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : Rapportée par le site Al Arabiya, la triste nouvelle de la fin tragique d’un pèlerin irakien à La Mecque, vendredi dernier, vient allonger la liste macabre des « suicides » en Terre sainte.

Le geste fatal commis par Hussain Hameed Al Haidari, 43 ans, originaire de Bagdad, a provoqué une forte onde de choc émotionnel parmi les longues processions de fidèles, alors même que le Hajj s’achevait.

Décrit par la presse saoudienne comme un être fragilisé par des « problèmes de santé mentale » et en proie au désespoir depuis la perte de son fils unique, il y a quelques mois de cela, l’homme a choisi de mettre fin à ses jours dans la Grande Mosquée de la Mecque, le premier haut lieu saint de l’islam, en se jetant dans sa vaste esplanade où étaient rassemblés des milliers de fidèles, autour de son édifice sacré, la Kabaa.

À lire aussi: Vidéo: Un homme se suicide à la Grande Mosquée de La Mecque pendant Ramadan

Tué sur le coup à l’issue de sa chute vertigineuse, il a blessé deux pèlerins à son arrivée au sol, qui ont été immédiatement pris en charge par les services d’urgence.

Le défunt Hussain Hameed Al Haidairi, manifestement vaincu par ses tourments intérieurs contre lesquels il luttait depuis plusieurs années, n’était pas venu seul en Arabie saoudite pour accomplir le cinquième pilier de l’islam. Il était accompagné de sa pauvre maman, laquelle, dévastée par ce terrible drame imprévisible, a été hospitalisée dans un état jugé sérieux.

Tandis que les autorités saoudiennes s’efforcent de faire toute la lumière sur ce grave incident qui a assombri cette fin de Hajj, force est de constater que l’enceinte sacrée de l’islam a été une nouvelle fois cruellement endeuillée par un geste irréversible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here