PARTAGER

SHAFAQNA – Oumma : En avance sur leur temps, les connaissances acquises par les médecins et autres biologistes musulmans du Moyen Age constituaient une mine précieuse d’enseignements dans laquelle puisaient les médecins européens et irlandais de l’époque, à la fois pour approfondir leurs propres recherches et enrichir les cours dispensés aux jeunes étudiants.

« Nous avons découvert que les médecins irlandais au cours des années 1400 exploitaient les connaissances médicales de médecins et de biologistes musulmans du monde islamique », a indiqué le professeur Pádraig Ó Macháin en conférence de presse. Cet éminent chercheur a mis en lumière, grâce à l’étude minutieuse d’un parchemin ancien traitant de la physiologie des mâchoires, du nez et du dos, la domination médico-scientifique indéniable, proche de la fascination, qu’exerçaient en Europe en général, et en Irlande en particulier, les savants musulmans de l’âge d’or de l’islam.

À lire aussi : Science et religion aujourd’hui: perspectives islamiques (Partie 2)

A la lueur de ses recherches menées au sein du département de la National University of Ireland, à Cork, il peut également affirmer que l’impressionnante encyclopédie de l’illustre Avicenne, alias Ibn Sina, intitulée « Al-Qanun fi al-Tibb » ou  « Canon of Medicine » et traduite en latin, fut longtemps un manuel de référence utilisé en Irlande, à l’ère médiévale, notamment pour former la fine fleur des médecins irlandais et européens.
Devant des journalistes qui étaient tout ouïe, le professeur Pádraig Ó Macháin a rendu hommage, le 5 mars dernier, à l’érudition de deux grands esprits musulmans médiévaux qui éclairèrent l’Occident de leurs lumières : le géographe marocain Al-Idrisi qui fut le premier, en 1154, à faire mention de l’Irlande dans son remarquable « livre des voyages lointains » ou Tabula Rogeriana, et l’immense philosophe et médecin perse Ibn Sina, qui fut le premier scientifique à décrire de manière très détaillée les différentes parties de l’œil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here