PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Islam Naji a été reconnu coupable en avril du meurtre du soldat israélien Ronen Lubarsky, 20 ans.

Membre des forces spéciales israéliennes, le soldat avait été touché à la tête le 24 mai 2018 par un bloc de pierre dans le camp de réfugiés palestiniens d’Al-Amari, près de Ramallah. Il avait succombé à ses blessures deux jours après.

Islam Naji, également connu sous le nom de Islam Abou Hamid, a été également condamné à verser 258.000 shekels (65.000 euros).

Selon des sources palestiniennes, le bloc de pierre aurait été lancé depuis un bâtiment du camp d’Al-Amari, durant un raid de l’armée israélienne.

À lire aussi : Quand Israël emprisonne des journalistes palestiniens

Le camp, où vivent environ 15.000 Palestiniens, est souvent de théâtre d’affrontements entre les soldats israéliens et les habitants.

L’armée israélienne avait détruit en décembre la maison familiale d’Islam Abou Hamid le 15 décembre dernier près de Ramallah.

Israël détruit régulièrement le domicile de Palestiniens accusés d’avoir mené des attaques anti-israéliennes, arguant du caractère dissuasif de la mesure.

Des organisations de défense des droits humains dénoncent ces démolitions comme une punition collective.

Plus de 2,5 millions de Palestiniens vivent en Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis plus de 50 ans par Israël où sont également installés 400.000 colons israéliens.

Les colonies israéliennes sont illégales aux yeux du droit international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here