PARTAGER
Un "olivier de la paix", à l'emplacement de la future mosquée. / © France 3 Côte d'Azur / Didier Beaumont

SHAFAQNA – France3 | par Léa Bouquet: Un lieu de culte musulman ouvrira bientôt ses portes à Nice. C’est en tout cas la promesse qu’a fait la Ville à la communauté musulmane.

Ce jeudi matin, le premier adjoint du maire Philippe Pradal a planté symboliquement avec des imams un “olivier de la paix”, sur le lieu de la future mosquée. Cette dernière sera construite sur un terrain de 3000 m² dans la Plaine du Var.

À lire aussi: A Nice, la polémique sur les prières de rue de l’Aïd ne faiblit pas

L’élu a également signé une convention, autorisant les musulmans à occuper un local comme lieu de prière provisoire.

Une cérémonie discrète 

Les équipes de France 3 Côte d’Azur étaient conviées par les imams pour assister à la cérémonie. Or, une fois sur place, la mairie a semblé surprise de notre venue et signifié à nos journalistes que la cérémonie n’était “normalement pas ouverte à la presse”.

La Ville semble donc vouloir rester discrète sur ce nouveau projet. Ce ne serait en effet pas la première fois qu’une mosquée créérait la polémique.

À lire aussi: Mosquée En-Nour de Nice : Christian Estrosi désavoué

Un an et demi après son installation à Nice en 2016, l’Institut En-Nour était menacé de fermeture. Propriété d’un Saoudien, le maire Christian Estrosi avait des doutes sur les origines du financement du lieu de culte.

Finalement, le procureur de la République de Nice a classé l’affaire sans suite, en mai dernier. La Ville vient de faire appel ce jeudi de la décision et affirme avoir de nouveaux éléments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here