PARTAGER

SHAFAQNA – BFM TV : Un Néo-Zélandais de 33 ans a plaidé coupable vendredi 12 avril de harcèlement contre des musulmans devant l’une des moquées de Christchurch où des dizaines de fidèles avaient été tués par un suprémaciste blanc le mois dernier, mais déclare qu’il ne se rappelle de rien.

Selon la presse néo-zélandaise, Daniel Nicholas Tuapawa affirme être choqué par son propre comportement et n’avoir pas réalisé ce qu’il avait fait jusqu’à ce que la police lui montre une vidéo où il insulte la communauté musulmane. Il y déclare notamment que “tous les musulmans sont des terroristes”.

À lire aussi : Attentat de Christchurch : le CFCM attaque Facebook et YouTube

Il portait un t-shirt à l’effigie de Donald Trump
Le prévenu a comparu devant le tribunal ce vendredi pour troubles à l’ordre public “susceptibles de provoquer des violences”. Son avocat a expliqué que son client avait honte de ses agissements et ne pouvait pas expliquer comment ou pourquoi il s’était comporté ainsi.
L’homme portait un T-shirt siglé du nom du président américain Donald Trump quand il a insulté la communauté musulmane mercredi devant la mosquée al-Nour, là où un extrémiste blanc a fait la plupart de ses victimes le 15 mars. Il a été arrêté jeudi. Le prévenu a été libéré sous caution en attendant la sentence le 31 juillet.
L’Australien Brenton Tarrant a été inculpé de 50 meurtres et de 39 tentatives de meurtres pour l’attaque des deux mosquées de Christchurch.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here