PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Cette année, divers programmes étaient organisés à cette occasion, au Canada, dans les centres islamiques et les mosquées, et les centres non musulmans, pour évoquer « les services des musulmans à la culture européenne et américaine ».

L’association DIBIS de Toronto qui est la plus grande organisation d’enseignement au Canada, a organisé des programmes pour les écoles et Reza Khan, porte parole du Conseil des musulmans d’Hamilton, a déclaré qu’il fallait montrer que les musulmans étaient des Canadiens comme les autres.

Hessam Monir, chercheur en histoire de l’islam, lors du discours d’inauguration de ce mois à Hamilton, a déclaré que l’islam était entré au canada il y a 150 ans et que les émigrés musulmans avaient toujours eu de bonnes relations avec les autochtones, ajoutant que la semaine dernière, une mosquée avait été inaugurée à Whitehorse dans le Yukon et que toutes les régions canadiennes avaient actuellement des mosquées et des centres de prières.

À lire aussi : Canada: La mosquée d’Iqaluit accueille musulmans et non musulmans

Hessam Monir, chercheur

La population musulmane a augmenté. En 1931, le Canada comptait 645 musulmans, 33000 en 1971, et plus d’un million actuellement qui représentent 3,2% de la population.

Matthew Green, directeur du centre d’Hamilton pour l’insertion sociale et civique, a déclaré qu’il souhaitait que les recherches de Hessam Monir sur la présence des musulmans au Canada, soient présentées dans les écoles.

Pablo Rodriguez, ministre canadien de l’héritage culturel, a déclaré dans une conférence de presse, que ce mois était l’occasion pour remercier la communauté musulmane et reconnaitre officiellement les services qu’elle a rendus au Canada.

« Les musulmans ont enrichi notre société et nous ont aidés dans de nombreux domaines. J’invite tous les Canadiens à participer aux programmes de ce mois, pour être informés sur ces services. La civilisation islamique n’appartient pas exclusivement aux musulmans mais à tous les Canadiens», a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here