PARTAGER

SHAFAQNA – Iqna : Cette ville fondée en 1591, par l’Allameh Mir Mohammad Gorgani, un religieux de Gorgan, qui ressemble aussi à Ispahan avec ses nombreux jardins, a été nommée le nouvel Ispahan.

Heidar Abad est la préfecture de l’état de Telangana où le sultan Qoli Hamadani est né en 1494 pendant la période safavide, dans la partie sud du sous-continent indien. En 1512 le chiisme fut déclaré religion officielle du gouvernement islamique iranien basé à Telangana. En 1518, il fonda la dynastie du gouvernement Qurban Shahian, qui se poursuivit jusqu’en 1687.  Le territoire de cette province comprenait les provinces de Telangana et d’Andhra Pradesh, et certaines parties des provinces du Tamil Nadu, du Karnataka, d’Odisha et de Chetysgar. Ebrahim Gholi qui était le dirigeant de ce gouvernement, fit don de tout ce territoire à l’Astan Qods-e Razavi. Heidar Abad pendant la dynastie des Qutb Shahian était nommée “La Ville des diamants”, et les diamants les plus célèbres du monde, comme « Kuhe noor » et « Daria Noor », ont été extraits des mines de ce territoire et taillés à Heidar Abad. La marine de Qutb Shahiyan était une des forces navales les plus puissantes au monde et au cours de plusieurs combats navals sur la côte est de l’Inde, a pu vaincre la marine britannique qui était la plus puissante flotte du monde.
Cette ville historique, construite sous le règne des Perses et des chiites de la dynastie des Qutb-e-Shahi, construite par des architectes iraniens d’Ispahan, possédait les bâtiments les plus hauts du monde. Les bureaux de cette dynastie comptaient huit étages, et le tribunal, un bâtiment de cinq étages, qui furent détruits en 1687 par Orang Zib (empereur moghol).
La mosquée et le monument de Chahmanar, d’une hauteur de 30 mètres, ont été construits en 1591 sur le modèle du sanctuaire de l’Imam Reza (AS). La ville historique de Heidar Abad fut construite autour de ce bâtiment qui est le plus grand symbole historique de l’Inde après le Taj Mahal dans la ville d’Agra (troisième grande ville de l’Uttar Pradesh). Des centaines de milliers de personnes originaires de l’Inde et de l’étranger viennent chaque année, à Heidar Abad, pour visiter ce monument.
Depuis sa création, Heidar Abad est le centre des plus grandes cérémonies de deuil de l’Imam Hussein (AS) dans tout le sous-continent indien.
De 1763 à 1948, Heidar Abad redevint la capitale de la dynastie Asef Jahyan dans le sud de l’Inde. De 1713 à 1948, ce gouvernement domina la plupart des régions du sud de l’Inde. La province de Telangana fut divisée en trois parties : Andhra Pradesh, Karnataka et Maharashtra en 1956, en fonction des langues locales.
L’urdu parlé depuis 500 ans, fut choisi comme langue de l’armée par les rois perses et chiites, d’Heidar Abad. Le sultan Mohammad Gholi Qubt qui, pendant son règne, construisit la ville historique d’Heidar Abad, était un poète éminent en perse et en ourdou, et est l’auteur du premier recueil de poèmes en ourdou.
Heidar Abad était le centre de la langue persane en Inde, et les archives de la ville contiennent plus de 30 millions de documents en persan dont les plus anciens datent de sept siècles. Dans les grandes bibliothèques de cette ville historique, 40000 livres en persan et en arabe, sont conservés, pour la plupart écrits par des religieux et des savants iraniens.
Sur les 10 millions d’habitants d’Heidar Abad, six millions sont musulmans et représentent la plus grande population musulmane de l’Inde. Assad Al-Din Owisy, dirigeant de l’Alliance musulmane du parlement, basée à Heidar Abad, est la personnalité politique la plus connue des musulmans en Inde. Sept des représentants du parti sont choisis dans les régions musulmanes d’Heidar Abad pour entrer à l’Assemblée provinciale de Talangan. L’Alliance musulmane du parlement d’Heidar Abad, la Ligue musulmane de Kerala et le Front uni démocratique de la province d’Assam, sont les trois plus puissants partis musulmans de l’Inde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here