PARTAGER

SHAFAQNA- Ce qui suit fait partie du livre Nahj al-Balâgha, le plus célèbre recueil de sermons, lettres, tafsirs et récits attribués à Imam Ali. Il a été recueilli par Sharif Razi, le chercheur chiite du xe siècle. Connu pour son contenu éloquent, il est considéré comme un chef-d’œuvre de la littérature dans l’islam chiite, au troisième rang derrière le Coran et les narrations prophétiques. C’est le sermon 20 de ce livre séléctionné par SHAFAQNA.

Le texte qui suit est une lettre de l’Imam Ali (A.S) à (Ziad ibn Abih) et il était le successeur du courtier de l’Imam (Abdullah ibn Abbas) à Bassora, et Abdullah ibn Abbas était alors le frère d’Amir al-Momenin (A.S) ) À Bassora et sur les terres d’Ahwaz, Fars, Kerman, etc.

À lire aussi : Un coup d’œil à Nahj al-Balagha : Le serviteur de Dieu est la lumière des ténèbres et la clé des portes fermées

Je jure sincèrement par Dieu que, si jamais il m’arrive un jour d’apprendre que tu utilises une partie des biens publics à tes propres fins, petite ou grande soit- elle, je t’en ferai subir les conséquences si sévèrement que tu deviendras nécessiteux et misérable. Salut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here