PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Le professeur Evan Atar Adaha, chirurgien catholique de 52 ans, travaille à l’hôpital Maban Referral, en Soudan du Sud et en fonction de la religion de ses malades, leur lit le coran ou l’évangile avant de les anesthésier.

À lire aussi: Science et religion aujourd’hui: perspectives islamiques (Partie 2)

Depuis 20 ans, le professeur Evan Atar Adaha opère les réfugies en majorité issus de la région du Nile Bleu, et les blessés de guerre, et pour cela, a reçu à Genève la semaine dernière, le prix du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés de l’Onu (UNHCR).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here