PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Marq Perez, 26 ans a été reconnu coupable en juillet dernier, de crime aggravé par une motivation à caractère raciste, pour avoir incendié le Victoria Islamic Center, une mosquée à Victoria, dans le sud du Texas. 

Lors de son procès en juillet dernier, un témoin avec lui la nuit de l’incendie, a confirmé que l’homme avait utilisé un briquet pour enflammer des papiers à l’intérieur de la mosquée. Il a également précisé que celui-ci avait mis le feu à la mosquée parce qu’il voulait « envoyer un message ». D’autres témoins ont aussi confié que Marq Perez proférait souvent des insultes islamophobes. 

Il y a quelques jours, le ministère américain de la Justice a annoncé dans un communiqué la condamnation de cet homme, à 24 ans de prison. 

À lire aussi : Quatorze ans après l’incendie criminel, la mosquée d’Annecy inaugurée: «A nous de donner l’exemple»

« La condamnation d’aujourd’hui démontre que les crimes de haine raciale ne seront pas tolérés », a indiqué Edward Michel, agent du FBI en charge du dossier, cité dans le communiqué. 

« Tout le monde dans ce pays a le droit de croire en toute liberté sans craindre la violence », a renchéri John Gore, adjoint par intérim au ministère de la Justice. « Cet accusé a terrorisé la communauté musulmane à Victoria », a-t-il ajouté. 

Selon ce communiqué du ministère, Marq Perez, en apprenant la levée de fonds de la communauté musulmane pour la reconstruction du lieu de culte, aurait même confié à un témoin qu’il incendierait à nouveau la mosquée si elle était rebâtie.

L’incendie de cette mosquée a entrainé une grande solidarité internationale: plus d’un million de dollars ont été récoltés pour la reconstruire, venant de donateurs de plus de 90 pays. Elle a finalement rouvert en septembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here