PARTAGER
Vatican, Iran, Téhéran, dialogue interreligieux

SHAFAQNA – Iqna: La conférence a lancé ses activités en présence d’Abuzar Ebrahimi Turkman, responsable de l’Organisation pour la culture et les communications islamiques, de l’Hodjat-ol-islam Mohammad Mehdi Taskhiri, responsable du Conseil de dialogue interreligieux, du cardinal Miguel Angel Angel Ayoso Gisso, président du Conseil pontifical pour le dialogue des religions du Vatican, et de Khaled Akasha, chef du groupe islamique de ce conseil.

La réunion a débuté avec une minute de silence et les personnalités susmentionnées ont ensuite pris la parole lors de l’inauguration.
L’Ayatollah Abul Qasim Alidoust, professeur au centre islamique de Qom, a prononcé un discours sur le thème de la fraternité humaine.
Les thèmes “Droits et devoirs individuels” et “Education de la famille et de la jeunesse” devaient être abordés dans l’après-midi sous forme de panels par des personnalités musulmanes et chrétiennes.
Le 12 novembre 2019, la 11ème table ronde de la 11ème réunion de dialogue religieux entre l’Iran et le Vatican, sera organisée dans la matinée, avec des conférences sur “Les services à la communauté du point de vue des musulmans et des chrétiens” et “Les services à la communauté internationale du point de vue des musulmans et des chrétiens”.
La session de clôture aura lieu dans l’après-midi.
Au cours de ces deux jours, des érudits musulmans et chrétiens prendront la parole, Patrick Valderini, professeur à l’Université de Latran à Rome, sur “La promotion des droits et des devoirs individuels dans les perspectives chrétiennes”, Mahmoud Hekmatnia, directeur adjoint du centre des droits de propriété intellectuelle au ministère iranien de la Justice, sur “La vie privée et la justice” , l’Ayatollah Ahmad Beheshti, membre de la Chambre des experts, sur « l’éducation de la famille et de la jeunesse », Mgr Laurent Basnes, professeur à l’Université Grégorienne du Vatican, sur “Vivre dans un monde pluriel”, Mme Gada Shabir, professeure à l’Université de Beyrouth, sur “Les perspectives” et « Chrétien au service de la communauté », l’Hodjat-ol-islam Reza Ramezani, secrétaire général de l’Assemblée mondiale des Ahl-ul-bayt (as), sur « les services à la société dans la perspective islamique », l’Ayatollah Mohammad Ali Taskhiri, conseiller du Guide suprême pour les affaires du monde islamique, sur “Valeurs et intérêts, bases des relations entre musulmans et chrétiens” et le père Dia Gosario Kocarella, directeur de l’Institut des études arabes islamiques de Rome, qui présentera ses essais sur “Les services communs à la communauté internationale”.
La première réunion de dialogue interreligieux entre la République islamique d’Iran et le Vatican, remonte à l’année 2007. Les entretiens ont lieu deux fois par an, une fois à Rome et une fois à Téhéran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here