PARTAGER

SHAFAQNA – Courrier Vn : Selon l’agence de presse syrienne Sana, le minaret de la mosquée était jadis considéré comme un joyau en raison de son style architectural. Il subissait de graves dommages dus aux actes du terrorisme. Aujourd’hui, des patriotes réunissent les pierres dispersées pour reconstruire le minaret, a indiqué l’agence.

“Depuis la libération d’Alep, des ateliers spécialisés étaient entrés dans le gouvernorat où la situation était déplorable en raison de la destruction systématique à la main des groupes terroristes et ils ont cependant commencé à travailler et à élaborer un plan pour entamer les travaux de réparation”, a déclaré Dr Sakher Olabi, professeur à la Faculté d’architecture à l’Université d’Alep et responsable du projet de la restauration.

À lire aussi : La mosquée-cathédrale de Cordoue, définitivement islamique

Dans un rapport publié en juillet 201, le Bureau de lutte contre le terrorisme de l’Onu estimait qu’entre mars 2011, date de l’éclatement de la crise en Syrie, et septembre 2016, “près de 25.000 terroristes étrangers étaient partis combattre en Syrie”.
La mosquée des Omeyyades se situe dans la Vieille ville d’Alep, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville a été libérée des groupes terroristes par les forces gouvernementales syriennes au cours d’une opération longue et complexe, soutenus par l’aviation syrienne.
Les terroristes ont été délogés des derniers quartiers occupés d’Alep le 22 décembre 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here