PARTAGER
Célébration de Noël dans les rues d'Alep, le 23 décembre 2018.

SHAFAQNA – RT : Décorations lumineuses, sapin géant, chorale, loin des images de guerre et de désolation auxquelles on était accoutumés depuis quelques années, la ville d’Alep offrait dès le 23 décembre le spectacle typique d’une célébration festive du réveillon de Noël.

Deux ans après la libération de la ville du nord de la Syrie, des centaines de citoyens ont investi ses rues pour célébrer ensemble la veille de Noël.

La ville d’Alep a connu des années de guerre intense, divisée entre les forces gouvernementales et un conglomérat de divers groupes opposants et djihadistes. Les forces gouvernementales ont repris le contrôle total de la ville en décembre 2016, peu avant la fête de Noël

Le 25 décembre 2016, pour la première fois depuis 2011, la messe de Noël avait été célébrée en paix dans la cathédrale de Saint-Elie, située dans le vieux quartier de Jdeydeh, à Alep. Les fidèles avaient investi ce lieu de culte construit en 1873 même si sont toit s’était effondré. L’église avait en effet été endommagée par deux importantes explosions depuis des tunnels creusés par les rebelles sous la vieille ville d’Alep, le 26 avril 2015.

À lire aussi : Quelque 250.000 réfugiés syriens pourraient regagner leur pays en 2019

En janvier 2017, trois parlementaires français avaient participé aux célébrations du Noël orthodoxe avec les chrétiens d’Alep. Thierry Mariani, Nicolas Dhuicq et Jean Lassalle avaient ainsi assisté à la messe de noël dans la cathédrale orthodoxe arménienne d’Alep avec des centaines de fidèles chrétiens. Le Noël orthodoxe est célébré 13 jours après la fête chrétienne.

A Damas également, les chrétiens syriens ont célébré ce réveillon de Noël cette année, comme en témoignent ces images.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here