PARTAGER
halal

SHAFAQNA – Le Muslim Post : L’association s’appelle Suivez le coq. En apparence, l’initiative semble prometteuse : « Promouvoir les bouchers, restaurateurs et vente à la ferme désirant garantir à leurs clients une viande provenant d’animaux élevés de façon respectueuse de leur nature et abattus selon les règles traditionnelles. »

Lire aussi: L’industrie halal explose dans le monde

Mais très vite, on apprend que cette initiative n’est qu’une opposition farouche au halal. D’ailleurs, l’association a été lancée par Alain de Peretti. Vétérinaire, Alain de Peretti est surtout président de Vigilance Halal, une association qui s’est estime que l’abattage rituel est « un combat de civilisation, car le halal est un processus global, cheval de Troie de l’islamisation. » Peretti est également un chroniqueur aguerri de la fachosphère, puisqu’il écrit régulièrement pour Boulevard Voltaire et Riposte Laïque.

« La submersion de notre pays par l’islamisme et sa charia dont le halal est le signe annonciateur »

Les membres de Suivez le coq ont décidé de créer « un réseau constructif de résistance » au tout halal. Et s’il se dit apolitique, avec son initiative, Alain de Peretti est bien en train d’opposer Français musulmans et Français non musulmans — le fondateur de Suivez le coq ne parle en effet jamais de casher : « En observateur averti de la situation en France, vous connaissez les horreurs qui se déroulent chaque jour à cause de la ‘halalisation’ galopante, explique-t-il. Nous ressentons, nous, de près ou de loin, la submersion de notre pays par l’islamisme et sa charia dont le halal est le signe annonciateur. »

Lire aussi: En France, on résilie un bail parce qu’on ne vend pas de porc et que les produits sont halal

Pour lutter contre le halal, Alain de Peretti emploie des termes guerrier : le temps, dit-il, est à « la reconquête. » Et le militant de comparer sa mission à la bataille de Las Navas de Tolosa, en 1212, remportée par les chrétiens et marquant une étape importante de la Reconquista.

Contre les « mercantis de la grande distribution » et les « extrémistes végans »

Pour déclarer la guerre à l’abattage rituel musulman, Suivez le coq use de faux chiffres, déclarant que « 70 % des Français seraient opposés au halal. » Un chiffre qui ne repose sur aucun sondage ni étude sérieuse.

Mais le halal n’est pas le seul ennemi d’Alain de Peretti : l’homme, dans des termes tout aussi guerriers, s’adresse également aux « mercantis de la grande distribution et la viande industrielle » ainsi qu’aux « extrémistes végans. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here