PARTAGER
Suède, musulmans

SHAFAQNA – Alnas: Selon les dispositions sur la liberté religieuse de la Constitution et de la Convention Européenne, les musulmans ont désormais le droit à des pauses pour effectuer la prière sur leur lieu de travail.

C’est le tribunal administratif de Malmö qui vient de prendre officiellement cette décision. Le conseiller Henrik Hedberg a partagé la nouvelle dans un communiqué :

«La liberté de religion ne signifie pas en principe qu’un employé peut refuser d’accomplir des tâches qui sont normalement incluses dans le travail. Cependant, la manière dont la pratique religieuse affecte le travail doit être essayée dans chaque cas individuel. La directive de la municipalité est conçue comme une interdiction générale, sans possibilité d’évaluation au cas particulier. »

À lire aussi: Suède: Un groupe danois d’extrême droite a brûlé le Coran

Cette décision juridique du droit de pauses prière pour les musulmans a été prise après que la municipalité de Bromölla a interdit à ses employés municipaux de prier pendant les heures de travail. Cette interdiction avait été prise l’été dernier et visait directement les employés municipaux.

Les Démocrates de la ville ainsi que les Chrétiens-démocrates et le parti local Alternativet avaient voté contre le droit à des pauses prière.

Mais cette interdiction de pauses prière est désormais annulée. A la grande joie des employés musulmans qui ont désormais le droit de prendre des pauses afin d’accomplir l’une de leurs cinq prières quotidiennes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here