Selon l’inspecteur des antiquités, 80 % de la vieille ville de Mossoul a été détruite

by reza maroofi

SHAFAQNA- L’Inspecteur des antiquités et du patrimoine culturel de la province de Ninawa a annoncé que la vieille partie de la ville de Mossoul a été détruite à 80 %, mais que le niveau de sa reconstruction est à un bon niveau

Al Hayali, l’Inspecteur des antiquités et du patrimoine culturel de la province de Ninawa a annoncé que le montant des dommages causés à la vieille ville de Mossoul après le contrôle de l’Etat islamique sur cette ville est estimé à 100 pour cent, parallèlement, de nombreux sites patrimoniaux importants, notamment de nombreuses églises, mosquées et maisons anciennes importantes inscrites dans les ouvrages du patrimoine culturel, ont été reconstruits.

Selon Rudaw et le rapport du Centre d’inspection des antiquités et des dotations sunnites de la province de Ninawa, 360 monuments historiques et religieux ont été détruits dans cette province et des centaines de lieux antiques sur environ 1 600 lieux et sites antiques non protégés dans cette province ont été ciblés pour des fouilles et une grande partie de leur contenu a été pillée. En outre, environ 1 000 pièces anciennes ont été volées rien qu’au Musée culturel de Mossoul, et celles qui n’ont pas pu être retirées ont été détruites.
Entre-temps, selon certaines informations, quatre ans après la fin du contrôle de l’Etat islamique sur Mossoul, seuls 100 objets anciens ont été restitués à cette ville.  Cet inspecteur a souligné le plan de revitalisation des rives de la rivière Mossoul, longue de deux kilomètres et large de cent mètres, qui peut aider le gouvernement à inscrire le nom de la vieille ville de Mossoul sur la liste de l’UNESCO et il a déclaré que le Premier ministre irakien Mohammed Shia Al-Sudani avait alloué 100 milliards de dinars pour la mise en œuvre de ce projet.

En fin, il a ajouté que les zones les plus endommagées de la province de Ninive sont la vieille ville de Mossoul, Tal Afar et de nombreuses villes anciennes et patrimoniales que l’Etat islamique avait choisies comme bases et abris.

Source:Middle East News

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.