PARTAGER

SHAFAQNA – Al Kafeel : Le représentant de l’autorité religieuse suprême envoyé dans la province de Bassorah; Son éminence Sayed Ahmad al-Safi, a expliqué beaucoup de choses liées à la tâche qui lui a était confiée par son éminence l’autorité religieuse suprême; Sayed Ali al-Sistani, pour connaître les problèmes rencontrés par la province, lors d’un mot qu’il a prononcé vendredi matin 26 Dhul-Hijjah 1439 AH correspondant au 7 septembre 2018, dont les plus importants étaient:

– Je suis venu dans cette ville à la demande de l’autorité religieuse suprême; Son éminence Sayed al-Sistani, après que la crise de l’eau potable et de l’eau en général s’est aggravée.

-J’ai une tâche spécifique, identifier les problèmes et les souffrances après des visites sur le terrain.

– Bassora mérite beaucoup. Cette ville souffre de problèmes réels et énormes. Et son problème n’est pas superficiel ou simple.

-La ville a besoin d’une volonté sérieuse du gouvernement pour arrêter la corruption. Deux problèmes qui ont apparu de manière stupéfiante à Bassorah.

Quand vous regardez les gens ici, vous les trouvez simples, gentils et loyaux, et aiment beaucoup leur pays et ont beaucoup donné à ce pays – comme tout le monde sait – je ne veux rien mentionner de nouveau, une ville des martyrs.

À lire aussi: L’Autorité religieuse suprême: Le peuple irakien ne peut plus tolérer les mauvais résultats des fonctionnaires causés par la corruption

– Cette ville appelle tout le monde à y prêter attention.

– Certains diront qu’il y a des projets, je ne nie pas mais où sont ces projets? Pourquoi certains projets prennent-ils beaucoup de temps?

– J’ai identifié ce problème avec l’équipe existante, il y a une station de pompage en fonctionnement, la station AR-Zéro, et cette usine souffre de trois problèmes: l’eau qui accède à la centrale et aux stations de pompage et le réseau de distribution.

– Le problème des pompes, après avoir transmis les informations à son Eminence l’autorité religieuse suprême, nous a orienté à acheter de nouvelles pompes, nous l’avons avec les fonds de la Référence religieuse suprême.

– Maintenant, il y a une équipe homogène de quelques frères de Bassorah et les experts qui sont venus avec moi pour réhabiliter et installer ces pompes, qui leur impact se sentiront par le citoyen visuel, cela résoudra une partie du problème.

– Nous avons discuté avec les personnes concernées et leur avons dit: «Nous sommes des gens qui veulent du travail. Lorsque nous avons identifié le problème le matin, nous avons acheté les pompes très l’après-midi, la question ne nécessite pas des discussions principalement après l’identification du problème.

– Négliger, laisser les choses et ne pas y prêter attention sera un problème et s’aggravera.

Je répète que la tâche qui m’a été confiée par Son Eminence l’autorité religieuse suprême Sayyid al-Sistani (LV) : est d’identifier le problème de l’eau potable, nous avons identifié quelques problèmes et, si Dieu le veut, nos chers frères verrons l’impact positif dans quelques jours.

– Le reste des problèmes a été diagnostiqué, mais leur solution est confiée à d’autres organismes gouvernementaux et je dis: s’il y a une volonté sérieuse de résoudre le problème, les frères devraient s’y précipiter.

Lors d’une tournée qui a compris tous les Madjalis de Fatiha à la mémoire des victimes des manifestations des fils de Bassorah pour leurs droits, le représentant de l’autorité religieuse suprême ; son éminence Sayeed Ahmed Al Safi (LV) les a visité le jeudi après-midi (06/09/2018).

Le correspondant du réseau mondial Al Kafeel accompagnant la visite a mentionné : « Sayeed Al Safi a transmis à toutes les familles des victimes dans chaque Majlis, les salutations et condoléances de l’autorité religieuse suprême ; son éminence le grand Ayatollah Sayeed Al Sistani (LV) et sa solidarité ».

Son éminence, l’autorité religieuse suprême (LV) avait envoyé dimanche 2 Septembre 2018 son représentant Sayeed Ahmed Al Safi (LV) avec une équipe d’experts pour aider à résoudre la crise de pollution de l’eau potable dans la province de Bassora.

À lire aussi: La déclaration de l’autorité religieuse suprême sur les élections législatives irakiennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here