PARTAGER

SHAFAQNA – Yabiladi : Lundi 8 avril, BuzzFeed News a ainsi dévoilé une liste de 20 autres utilisateurs de Facebook qui affirment être membres du parti et seraient les auteurs de commentaires islamophobes sur le réseau social.

A l’heure actuelle, plus de 50 membres conservateurs ont été suspendus pour des publications islamophobes, bien que le parti refuse de dire quels membres il a suspendu et combien précisément. De leur côté, les hauts responsables politiques conservateurs continuent de nier que le parti a un problème d’islamophobie. «Le président du parti prend très au sérieux toutes les allégations qui lui sont présentées et nous continuerons de le faire», a déclaré la Première ministre Theresa May, alors que Brandon Lewis, président du Parti conservateur, a lui-même déclaré qu’il «contesterait le fait que ce problème existe».

À lire aussi : Royaume Uni : à Birmingham, cinq mosquées visées par des actes de vandalisme

D’après les révélations de BuzzFeed News, certains membres conservateurs sur Facebook estiment vouloir rester au sein du parti pour pouvoir voter en faveur d’un nouveau dirigeant de droite, favorable au Brexit, et stopper l’ascension de Sajid Javid, d’origine pakistanaise.

Pour rappel, le Parti conservateur britannique fait face à de nombreuses critiques concernant sa gestion des plaintes relatives à l’islamophobie après que des courriels ont été divulgués, selon lesquels Brandon Lewis «n’a pas répondu aux plaintes». D’après des mails obtenus par Buzzfeed News, deux présidents d’associations rattachées au Parti conservateur ont démissionné pour protester contre le fait que leurs plaintes ont été ignorées pendant plusieurs mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here