PARTAGER

SHAFAQNA – Press tv : Le Président Rohani recevant ce samedi 11 août, un appel téléphonique du Premier ministre pakistanais Imran Khani présente ses meilleurs vœux au gouvernement et au peuple musulman du Pakistan, à l’occasion de la fête de l’Adha (Sacrifice).

« L’Iran et le Pakistan ont toujours été et continueront d’être amis, voisins et frères l’un de l’autre », a insisté Rohani.
« L’Iran cherche à élargir ses relations et sa coopération avec les pays voisins, en particulier le Pakistan, dans divers domaines, y compris le développement de marchés frontaliers communs », a ajouté le président iranien.

« Aujourd’hui, l’Iran vit des moments délicats en raison de sanctions cruelles et unilatérales imposées par les États-Unis, mais il s’efforce également d’assurer une sécurité durable dans le golfe Persique, le détroit d’Hormuz et la mer d’Oman et de développer ses relations commerciales et économiques avec ses voisins », a déclaré le Président toujours lors de cette conversation téléphonique avec le Premier ministre pakistanais, Imran Khan.

À lire aussi : Accueil chaleureux au parc du Coran au Pakistan

S’attardant sur la crise de Cachemire Hassan Rohani a déclaré : « la République islamique d’Iran s’est toujours efforcée d’empêcher les tensions et les troubles dans la région et nous pensons que les musulmans du Cachemire doivent jouir de leurs intérêts et de leurs droits et vivre en paix.
Déjà annoncée par Téhéran, Hassan Rohani a appelé une fois de plus ses deux voisins l’Inde et le Pakistan à faire preuve de la « retenue » et à « éviter toute action qui provoque l’insécurité et le massacre des civils innocents ».
Pour sa part Imran Khan a félicité Hassan Rohani à l’occasion de la Grande fête musulmane, toujours lors de cet appel téléphonique, avant de qualifier de « fraternelles » et d’ « amicales », les relations irano-pakistanaises.
Le Premier ministre pakistanais a souligné la nécessité de déployer des efforts pour développer des relations globales entre Téhéran et Islamabad.
Brossant un tableau sur les récentes évolutions au Cachemire, le Premier ministre pakistanais a déclaré : « Malheureusement, nous sommes aujourd’hui témoins des événements déplorables au Cachemire visant les innocents.  Des événements qui sont contraires au droit international ».
Il a dit le Pakistan « préoccupé » par le meurtre d’innocents au Cachemire et par la montée des tensions dans la région, ajoutant que la République islamique d’Iran, en tant que pays important dans la région et dans le monde islamique, pourrait jouer un rôle positif dans la résolution du conflit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here