PARTAGER
MANUI, Ayatollah Sistani, Irak

SHAFAQNA- Le bureau de l’autorité religieuse suprême à Najaf a publié une déclaration au sujet de sa rencontre avec la représentante spéciale du Secrétaire général pour l’Iraq.

Le bureau officiel du Grand Ayatollah Sistani a publié lundi soir une déclaration dans laquelle il annonçait que son éminence avait reçu Mme Jeanine Antoinette Plasschaert, chef de la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI), lundi matin à Najaf.

La déclaration est la suivante:

L’Ayatollah Sistani s’est déclaré profondément préoccupé par la situation actuelle en Irak, soulignant qu’il avait plusieurs fois mis en garde ces dernières années contre les dangers de la corruption financière, des services publics inappropriés et du manque de justice sociale. Toutefois, les autorités n’ont pas entendu ces avertissements, donc le pays a abouti à cette situation dangereuse. L’Ayatollah Sistani a souligné la nécessité de véritables réformes dans un délai raisonnable et s’est félicité des propositions récemment présentées par la délégation des Nations Unies à cet égard. Il s’est dit préoccupé par le manque de sériosité chez les parties concernées pour mettre en œuvre de véritables réformes.

À lire aussi : Positions importantes de l’Ayatollah Sistani sur le mouvement de réforme de la nation irakienne

Dans cette déclaration, il a également été noté que si les autorités exécutives, législatives et judiciaires irakiennes ne peuvent pas mettre en œuvre les réformes nécessaires ou ne veulent pas le faire, nous devrions prendre une approche différente, car il n’est plus possible de continuer comme avant les manifestations.

L’autorité religieuse suprême a souligné son opposition contre la violence devant des manifestants pacifiques et a appelé à mettre fin à la détention et aux enlèvements, d’interroger ceux qui ont commis de tels actes contraires à la charia et à la loi, et s’est déclaré opposé à toute intervention étrangère dans les affaires irakiennes et aussi à transformer le pays en une scène de conflit entre les pouvoirs régionaux et internationaux.

version anglaise

version espagnole

version persane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here