PARTAGER

SHAFAQNA – AlKafeel : L’autorité religieuse suprême a expliqué que les risques de mensonges et de rumeurs sont grands : les crimes et les problèmes peuvent surgir non seulement entre les gens, mais aussi entre les groupes sociaux, les uns avec les autres, et les promouvoir et les disséminer au meurtre de personnes respectables et innocentes, nous devons être vigilants et conscients de leurs dangers.

Ceci est venu pendant le deuxième sermon des prières du vendredi béni pour la journée du 2 Ramadan 1439 AH) correspondant à (18 mai 2018), qui a eu lieu dans la nef sainte Husseinite et était avec l’imamat de Cheikh Abdul Mahdi Al-Karbalaï (LV), qui dit :

Chers frères et sœurs, nous sommes toujours dans la déclaration des composantes du vrai chiisme et de l’affiliation sincère d’Ahl Al Bayt (p) : quelles sont ces fondations, quelles sont ces qualités et quels sont les facteurs qui nous rendent sincères dans nos prières ? Certains d’entre eux sont mentionnés dans ces quatre piliers : doctrine correcte, culte légitime, rites, bonnes actions et bonnes mœurs. Nous mentionnons dans ce second sermon certains de ces éléments, y compris la préservation de l’esprit de la communauté et la force des relations sociales.

Chers frères et sœurs, quand nous suivons les hadiths éducatives des imams d’Ahl Al Bayt (paix soit sur eux) dans leur souci de la sécurité des relations sociales entre les croyants et maintenir la force de la relation, nous trouvons quelque chose d’étrange dans leur désir du maintien de la relation sociale entre les croyants pour maintenir l’harmonie, la communication, l’intimité, la solidarité, la compassion et la compréhension entre les musulmans, ils tiennent à éloigner les fidèles de l’intersection et de la migration et autres qui conduisent au démantèlement des liens sociaux, je mentionnerai un roman que nous mentionnons souvent parce qu’il est difficile à appliquer mais très utile, donc les frères et sœurs, des qualités du fidèle à Ahl Al Bayt (que la paix soit sur eux) qu’il maintient la force de ses relations sociales et communique avec les fidèles frères, Pendant les luttes psychologiques et surmonte les passions et les humeurs et le diable, il essaie de surmonter tout cela afin de maintenir cette relation forte, parce que la communauté ne peut atteindre les buts et objectifs de la vie mondaine et excentrique que si ce sont des relations sociales cohésives.

Cheikh Al-Karbalaï a poursuivi en disant : “La deuxième attribut du croyant est de donner les valeurs éducatives et morales d’importance.” Notant que “les besoins humains sont multiples ; physiques, mentaux, spirituels et éducatifs que si on ne satisfaisait pas à tous ces besoins on atteint pas le bonheur désiré et ne stabiliseront pas la situation de l’individu et de la société”.

Ajoutant : « « Parfois, l’attention et l’attention à l’éthique et à l’éducation doivent être équilibrées et méritent l’attention de la famille, de l’école et de l’université. Il doit y avoir un intérêt, en particulier pour les enfants et les jeunes, qui sont plus vulnérables à la pollution, au mal et à la mauvaise moralité, s’ils ne sont pas pris en charge à ce niveau. Et une des attributs de l’adepte de la doctrine d’Ahl al-Bayt d’être vigilant et conscient des dangers des mensonges et des rumeurs, surtout avec la présence de moyens de communication et de médias qui se répandent partout, mais qui s’associent à l’humain non comme une ombre mais comme son âme ».

Cheikh Al-Karbalaï a déclaré que son discours ne parle pas du mensonge habituel bien que les mensonges habituels soient tabous et la clé du mal, mais que nous parlions des mensonges répandus dans la société qui posent de grands dangers non pas au niveau de l’individu mais au niveau de la société. Ces mensonges ont de grandes et importantes influences dans la société.

Le représentant de l’autorité religieuse a averti les fidèles des dangers des mensonges qui se répandent dans la société par les médias et d’autres, où il dit : “Il faut être prudent quand nous sommes assis devant les chaînes satellites et lire ce qui est écrit dans les moyens de communication. Et que les mensonges qui encouragent et disséminent les gens mènent au meurtre d’âmes innocentes et respectables, qui leur sont attribuées, ou la violation de symptômes qui sont interdits d’être violés ou abaisser des figures importantes dans la société. L’Islam a établi des règles de base pour éviter de tomber dans les risques de mensonges et de rumeurs et comment les traiter sont des étapes successives d’être sérialisées séquentiellement pour atteindre le résultat souhaité ».

Le représentant a conclu en disant : “Le croyant doit respecter son esprit, son intellect et sa société et avoir de la raison et de la légitimité dans ses lectures ou les mots qu’il entend, et ne devrait pas transmettre ce qui n’est pas vérifié et doit être conscient selon les règles de la doctrine et le bon sens ».

Nous demandons à Allah Tout Puissant de nous aider à accomplir ce qu’Il apprécie, et la dernière de notre prière est ; Louange à Dieu Seigneur des Mondes et que la prière et la paix soient sur Mohammed et sur sa lignée vertueuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here