Recommandations du Grand Ayatollah Sistani aux croyants à l’époque de l’absence de l’Imam Mahdi (AS)

by Pey Bahman Z
Grand Ayatollah Sistani ,Imam Mahdi (AS)

SHAFAQNA – En réponse à une question, le Grand Ayatollah Sistani a donné des conseils aux croyants à l’époque de l’absence de l’Imam Mahdi (AS):

Au nom de Dieu Clément et Miséricordieux

Le bureau du Grand Ayatollah Sistani

A la veille de l’anniversaire de Hazrat Mahdi (AS), nous vous demandons en cette occasion d’exprimer l’opinion de votre autorité suprême concernant les responsabilités des chiites des Ahl al-Bayt (AS) pendant l’absence de l’Imam Mahdi (AS).

Au nom de Dieu

Il est du devoir de tous les croyants (que Dieu Tout-Puissant les bénisse) de toujours garder à l’esprit que Hazrat Mahdi (AS) est l’Imam nommé par Dieu Tout-Puissant à cette époque, mais que la sagesse divine a exigé qu’il reste caché à la vue jusqu’à ce qu’il soit autorisé à réapparaître.

Par conséquent, il leur incombe, en plus de l’obligation de connaître cet Imam et de croire en lui et de lui témoigner de l’affection, de se souvenir de lui sans cesse et dans leur intimité et leurs rassemblements. Ils ne doivent pas négliger de prier pour lui et de faire des efforts pour organiser une cérémonie qui garde en vie son nom et celui de ses pères (AS) et l’oppression que les oppresseurs leur ont infligée. Et qu’ils se rappellent la souffrance de cet Imam (AS) de voir l’oppression et la destruction totale pendant son absence, et l’ampleur de son empressement à réapparaître pour corriger les déviations religieuses et établir la justice parmi les serviteurs de Dieu. Les croyants doivent savoir que tous sont pris en charge par l’Imam, qui est plus gentil avec eux que leurs parents, et que leur situation est importante pour lui, et qu’il s’engage à prier pour eux et à prendre soin d’eux. Et il est bon pour eux de recourir à la position de cet Imam afin de répondre à leurs besoins et de résoudre leurs problèmes.

Et ils devraient attendre l’avènement de cet Imam et prier qu’avec son apparition un soulagement soit obtenu pour lui et toute la communauté musulmane, et ils devraient se préparer avec perspicacité, certitude et suivi correct.

Et qu’ils s’efforcent de le suivre et de le satisfaire et d’éviter tout péché et son mécontentement, et qu’ils sachent que l’obéissance à l’Imam est l’obéissance à Dieu, et sa satisfaction est agréable à Dieu Tout-Puissant, tout comme sa désobéissance et son mécontentement sont une désobéissance à Dieu et son mécontentement.

Suivre cet Imam (AS) se fait en observant les niveaux de foi et de croyance correcte et en apprenant les devoirs religieux que Dieu Tout-Puissant et Son Prophète (P) et les purs Imams (AS) ont commandés, et en les pratiquant, en prenant soin, et en purifiant l’âme en fonction de ce qui vient d’eux, et en acceptant les conseils et suivre leur chemin.

Chaque croyant se doit de se comporter de façon à plaire aux Imams (AS) et non pas causer leur déception. Par conséquent, il est nécessaire que chacun suive les enseignements de cette loi sublime, y compris l’accomplissement de ses devoirs et l’abandon de ses péchés et de ses méfaits, et se parer d’une morale appropriée telle que la bienveillance, l’évitement de nuire aux autres, la pureté de la parole, de l’apparence et du comportement, et la prise en charge des pauvres et des orphelins, et les sans défense, et adhésion à la bonté envers les parents et à la paix de l’utérus. Car, ceux-ci sont la cause du plaisir de Dieu Tout-Puissant et de Son Prophète (paix soit sur lui) et du plaisir de l’Imam (paix soit sur lui) et apportera le bien de ce monde et de l’au-delà pour le croyant.

Pendant le temps de l’absence de l’Imam (AS), les croyants, sur la base de leur amitié, doivent s’entraider avec bonté et piété, et recommander la vérité et la patience, et éviter la division et la haine les uns envers les autres.

À lire aussi: Tolérance envers les non-musulmans : les conseils du Grand Ayatollah Sistani

Et les riches, à qui Dieu a donné la richesse, devraient se précipiter au secours des pauvres, des nécessiteux, des opprimés et des impuissants, en payant les salaires de la charia et les autres devoirs qui surviennent en cas d’urgence et exigent les principes de charité; parce que quiconque aide l’un des amants de cet Imam, il semble qu’il l’a aidé, parce qu’ils sont tous sa famille, mais la volonté de Dieu Tout-Puissant a voulu l’absence de cet Imam jusqu’à un temps inconnu.

Et c’est le devoir de tous de se garder de tomber dans les soupçons trompeurs et les séditions destructrices qui surgissent en l’absence de cet Imam, Et le pire d’entre eux est d’affaiblir les croyances des gens afin qu’ils puissent être trompés du domaine de la religion ou du cercle de leur tutelle (la paix soit sur eux).

L’un de ces dangers est de tomber dans le piège de ceux qui, en se réclamant de la représentation spéciale de l’Imam et en ayant une relation permanente avec lui, relatent certains enseignements de cet Imam (AS) ; Ce sont les bandits de la croyance chiite qui prône de se référer aux Ahl al-Bayt (AS). Le même devoir incontestable qui a été accompli selon le chemin parcouru par des croyants au cours des douze siècles de son absence dans cette religion, et que l’Imam (AS) a recommandé ses amis et chiites face aux doutes religieux, de faire appel aux pieux juristes chiites justes qui suivent la tradition et les conseils des Imams (AS). Parce qu’ils sont sa preuve sur le peuple et il est la preuve de Dieu sur tout le monde.

Une autre hérésie destructrice est l’appel à suivre toute affaire attribuée aux Imams (as), sans les connaissances et l’expertise nécessaires pour décrypter et connaître les textes ; Il en résulte que des personnes non érudits qui méconnaissent les hadiths et les principes de critique et de reconnaissance des textes religieux remplacent les érudits spécialisés dans ce domaine.

Une autre hérésie destructrice est la négation des principes de la religion, en semant le doute entre les croyants. Et celui ou celle qui a du mal à suivre les instructions religieuses ne doit pas les nier ou en douter ; Car celui qui désobéit n’a qu’un seul péché, mais celui qui nie et doute a commis deux péchés.

Et les croyants devraient éviter les illusions de déterminer le moment de l’avènement de l’Imam (AS), peu importe son émetteur. Parce qu’il est fortement interdit d’émettre ces déclarations et l’accent a été mis sur le mensonge de ces revendications. Et il y a de nombreuses expériences de ces revendications dans l’histoire qui se sont révélées inexactes et imaginaires.

Les croyants doivent savoir que l’observation de ces points pour attendre l’Imam (AS) est la raison de la sincérité de ceux qui souhaitent comprendre l’Imam (AS) et lui obéir et l’aider. Et quiconque agit honnêtement dans cette affaire, même si Dieu ne lui accorde pas la compréhension de l’avènement de l’Imam (AS) selon son destin, sera rassemblé avec ceux qui ont compris cet Imam et l’ont aidé, et Dieu les récompensera, et c’est un grand salut.

Ô Dieu, nous désirons pour toi un état digne dans lequel tu honores l’Islam et son peuple, humilie l’hypocrisie et son peuple, et fais de nous parmi ceux qui appellent à ton obéissance et les dirigeants sur ton chemin, et par lequel tu nous accordes la dignité de ce monde et de l’au-delà.

 

Bureau de l’Ayatollah Sistani  ـ Najaf Ashraf

 

Source: Shafaqna Persian 

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.