PARTAGER

SHAFAQNA – via YaBiladi : Dans des pays comme la Finlande et la Suède, le soleil peut rester plus de 22 heures avant d’aller se coucher. Pour les musulmans qui vivent dans ces régions, le jeûne est un défi, sachant qu’ils n’auront que quelques heures pour le rompre rapidement puis l’entamer à nouveau, tout en s’adaptant aux activités quotidiennes.

Jeûner dans un pays où le soleil se couche seulement pendant quelques petites heures avant de se montrer à nouveau peut être surprenant pour les musulmans du monde. Pourtant, dans certains pays comme la Finlande, le jour peut durer jusqu’à 23 heures en été. Pour les musulmans et, en l’occurrence, les Marocains qui vivent dans le pays nordique, une telle situation se traduit par un jeûne de 23 heures qui doit se faire parallèlement aux multiples activités de la journée.

Pour Mustapha Muhammed, membre du conseil d’administration et imam de l’Association musulmane de Finlande et des pays baltes, le jeûne est un devoir qui doit se faire de l’aube au coucher du soleil. Contacté par Yabiladi, il déclare que les Musulmans des pays baltes «doivent quotidiennement rompre le jeûne à 22h46». La pratique religieuse s’avère donc difficile en particulier lorsqu’elle doit être associée au temps de travail dans les bureaux et aux responsabilités quotidiennes de chacun.

Cependant, Mustapha Muhammed affirme qu’«il est normal» pour lui de jeûner pendant de longues heures puisque la «température n’est pas très élevée» et le temps est «cool».

 

Jeûner plus de 20 heures par jour

Un article publié par The Independent rapporte le témoignage de Mohammed, un ressortissant bangladais qui vit dans le nord de la Finlande avec sa famille. «Le jeûne commence à 1h35 du matin et se termine le lendemain à 00h48. On jeûne donc pendant 23 heures et 5 minutes. Mes amis, ma famille et mes proches qui vivent au Bangladesh ne peuvent pas croire que nous pourrions faire le Ramadan et jeûner pendant plus de 20 heures», déclare-t-il.

Tout comme Mustapha Muhammed, le ressortissant bangladais a insisté sur le fait qu’ils gèrent bien le jeûne, même si la lumière du jour dépasse 20 heures. «Les nouveaux convertis (à l’islam, ndlr) trouvent un peu difficile de jeûner en Finlande parce qu’ils ne sont pas aussi expérimentés que nous», nous confie Mustapha Muhammed. Selon lui, les musulmans d’Helsinki, dont des Marocains, se rassemblent tous les jours dans le quartier général de l’association pour rompre le jeûne et prier.

Mais les choses se corsent davantage en Laponie, une région située à l’extrême nord du pays. Peu peuplée, bordée par la Suède, la Norvège, la Russie et la mer Baltique, elle ne connaît que peu, voire aucun lever de soleil pendant la journée. «Les musulmans en Laponie nous suivent ici dans la capitale parce qu’ils n’ont pas de jour et de nuit», nous informe le responsable de l’Association musulmane de Finlande et des pays baltes.

Selon lui, ils seraient presque 65 000 musulmans installés en Finlande. Certains d’entre eux, un «groupe minoritaire», préfère toutefois suivre l’Arabie saoudite pendant le Ramadan pour les heures de prières et de rupture du jeûne. Mais l’imam insiste sur le fait que, pour lui et les autres musulmans de la capitale, l’Islam est très clair à propos du jeûne, qu’il présente comme un devoir qui va du lever jusqu’au coucher du soleil. «Nous rejetons donc l’idée de suivre un autre pays pendant le mois sacré», conclut-il.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here