PARTAGER

SHAFAQNA – Le 20 du mois de Sha’ban est l’anniversaire de la mort de Sultan al-Wâ’izîn Shîrâzî. A cette occasion, SHAFAQNA présente une biographie de cet érudit chiite.

 

via WikiShia: Sultan al-Wâ’izîn Shîrâzî (1314/1897 – 1391/1971) fut un savant chiite, un professionnel dans les discussions religieuses et scientifiques et un expert dans les discours et les prêches.

Il est né le 7 Dhu al-Qa’da 1314 H à Téhéran. Lorsqu’il fut jeune, il alla en Irak pour étudier les sciences islamiques. Il eut plusieurs voyages aux pays comme : l’Egypte, l’Irak, la Syrie, le Liban, la Jordanie, la Palestine et l’Inde. Son voyage au Pakistan à Peshawar fut le plus important de ses voyages qui causa sa réputation.

Dans ses voyages, à part les discours et les prêches, il visitait des savants des autres écoles musulmanes et eut des discussions avec leurs savants. Il eut également une discussion avec certains savants sunnites en Inde en présence de Mahatma Gandhi.
Enfin, en l’an 1391 H, à l’âge de 75, il décéda à Téhéran et fut enterré à Qom.

Les nuits de Peshawar (en persan : شبهای پیشاور) est le nom d’un livre en persan, écrit pour défendre les croyances du Chiisme duodécimain. Ce livre comprend les discussions de Sultan al-Wâ’izîn Shîrâzî (M 1971), avec les savants sunnites. Leurs discussions quotidiennes à Peshawar, furent d’abord imprimées dans les journaux de cette ville au Pakistan, puis, on l’imprima comme un livre.

Dans ses discussions, Sultan al-Wâ’izîn profita des rapports authentiques sunnites comme Sihâh Sitta et Musnad Ahmad b. Hanbal. Il exprima son but sur la rédaction de ce livre et dit que ce fut pour le but de défendre le Chiisme contre ceux qui essayent toujours de l’attaquer. Il essaya de répondre aux critiques et aux questions sur les bases du Chiisme duodécimain, notamment l’Imamat.

Certains savants chiites comme : Ayatollah Burûjirdî l’encourageait à rédiger son livre, contenant ses discussions avec les savants sunnites.

Le livre de Shabhây-é Pîshâwar (les nuits de Peshawar) comprend 10 discussions de Sultan al-Wâ’izîn avec les savants sunnites. Ils se réunissaient pendant dix nuits, chez Mîrzâ Ya’qûb Ali Khân Qizilbâsh, un des figures célèbres de Peshawar au Pakistan. D’après Sultan al-Wâ’izîn, à la fin de ces discussions, six personnes parmi les commerçants sunnites furent convaincus et se convertirent au Chiisme duodécimain. Après avoir imprimé les discussions dans les journaux, Sultan al-Wâ’izîn ordonna les papiers et les prépara pour imprimer comme un livre. L’auteur ordonna les discussions dans son livre d’après la date de chaque conversation. D’après lui, il ne profita que des versets coraniques, des hadiths authentiques, des paroles des experts et de grands chercheurs.

 

Première réunion

Ils discutèrent sur la descendance du Prophète (s) et sur les arguments qui prouvent que les enfants de Fatima az-Zahrâ (s) sont les enfants du Prophète (s). Aussi, ils parlèrent sur les catastrophes provenant des Omeyyades et l’apparition de la tombe de l’Imam Ali (a).

 

Deuxième réunion

Ils discutèrent la définition et la réalité du Chiisme. Aussi, l’auteur parla de la raison pour laquelle, les Iraniens se convertirent au Chiisme à l’époque des premiers Califes.

 

Troisième réunion

Ils discutèrent sur les croyances du Zaïdisme, du Kaysanisme et du Chiisme duodécimain. Aussi, ils parlèrent sur les hadiths sunnites qui prouvent la visibilité d’Allah dans l’au-delà.

 

Quatrième réunion

Ils discutèrent sur la connaissance de l’Imamat, l’obéissance aux Imams de quatre écoles sunnites et la différence entre le statut des prophètes.

 

Cinquième réunion

L’auteur parla sur les ressemblances de l’Imam Ali (a) avec le Prophète Aaron , sur les hadiths qui prouvent que l’Imam Ali (a) fut le premier successeur du Prophète (s), les mensonges attribués aux chiites par les savants sunnites, les accusations de la part d’Ibn Taymîyya etc.

 

Sixième réunion

L’auteur parla des mérites de l’Imam Ali (a), les versets coraniques qui parlent de lui, son éducation auprès du Prophète (s), sur le fait que l’Imam Ali (a) fut la première personne qui se convertit à l’islam, sur les aveux de Umar b. al-Khattab sur la supériorité de Ali (a) et sur les événements dans lesquels, l’Imam Ali (a) sauva les califes.

 

Septième réunion

Ils discutèrent sur l’union des âmes du Prophète (s) et de l’Imam Ali (a), le verset de Mubâhala (l’ordalie), les critiques de Zamakhsharî sur les sunnites, un article en anglais sur les injustices faites à l’égard de l’Imam Husayn (a) et sur les effets de la visite pieuse des tombes des Imams.

 

Huitième réunion

La différence entre la foi (Al-Îmân) et l’islam, les rangs de la foi, les mérites de l’Imam Sâdiq (a), la mort de Tabarî et sur l’insulte de l’Imam Ali (a) de la part de ses ennemis.

 

Neuvième réunion

Ils discutèrent sur l’accusation de Aïcha, le statut de l’épouse du Prophète Loth et du Prophète Noé dans l’au-delà, le statut de l’épouse de Pharaon dans le Paradis, les torts de Aïcha à l’égard du Prophète (s), l’interdiction de l’enterrement de l’Imam Hasan (a) à côté du Prophète (s) de la part de Aïcha et la joie de Aïcha à l’occasion du martyre de l’Imam Ali (a).

 

Dixième réunion

Ils discutèrent sur le statut scientifique de Umar b. al-Khattab, les fautes de Umar pendant son califat, le statut scientifique de l’Imam Ali (a), l’aveu de Muawiya sur le savoir de l’Imam Ali (a) etc.

 

Sources du livre

Dans son livre, l’auteur profita des sources authentiques sunnites. Il prétend que toutes les preuves, écrites dans son livre, sont rapportées dans les sources authentiques sunnites. Il dit :

« Une des particularités de ce livre est que sauf certains rapports chiites, tous les rapports, cités du début jusqu’à la fin, sont pris des sources authentiques sunnites et j’ai répondu aux savants sunnites d’après les paroles de leurs ulémas ».[5]

Certaines sources de ce livre sont :

  • Sihâh Sitta
  • Sharh Nahj al-Balâgha, Ibn Abi al-Hadîd
  • Khasâ’is Amîr al-Mu’minîn, Nasâ’î
  • Manâqib al-Imam Ali b. Abî Tâlib, Maghâzilî
  • Matâlib as-Sa’ûl fî Manâqib fî Manâqib Âl ar-Rasûl, Ibn Abî Talha ash-Shâfi’î
  • Kifâyat at-Tâlib fî Manâqib Ali b. Abî Tâlib, Ganjî Shâfi’î
  • Murûj adh-Dhahab, Mas’ûdî
  • Al-Isâba, Ibn Hahar ‘Asqalânî
  • Fadâ’il as-Sahâba, Abû Nu’aym Isphahânî
  • Al-Istî’âb, Ibn ‘Abd al-Birr
  • At-Tabaqât al-Kubrâ, Ibn Sa’d
  • Al-Mustadrak, Hâkim Nayshâbûrî
  • Kanz al-‘Ummâl, Muttaqî Hindî
  • Yanâbî’ al-Mawadda, Qundûzî
  • Musnad, Ahmad b. Hanbal
  • Fat’h al-Bârî, Ibn Hajar ‘Asqalânî
  • Sharh Maqâsid, Taftâzânî

 

Traduction française : pour télécharger les livres, cliquez sur les liens ci-dessous:

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here