PARTAGER

SHAFAQNA – Al-Islam.org: L’Épitre des droits en Islam ou Risalat al-Huquq d’Imam Zayn al-‘Abidin est l’unique travail qui lui soit attribué hormis les supplications ou des narrations et des lettres. Le fait que ce soit un document écrit supporte le fait que certaines supplications étaient initialement des documents écrit.

Imam Ali ibn al-Hussain, al-Sajjâd, (a.s.) a dit sur les droits d’autres:

 

Le droit du voisin

حق الجار

أما حق جارك فحفظه غائبا وإكرامه شاهدا ونصرته إذا كان مظلوما، ولا تتبع له عورة، فإن علمت عليه سوءا سترته عليه، وإن علمت أنه يقبل نصيحتك نصحته فيما بينك وبينه، ولا تسلمه عند شديدة، وتقيل عثرته، وتغفر ذنبه، وَتُعَاشِرَهُ مُعَاشَرَةً كَرِيمَةً. وَلا قُوَّةَ إلا باللهِ.

Le droit de ton voisin c’est que tu surveilles ses biens lorsqu’il est absent, que tu l’honores lorsqu’il est présent, que tu l’aides et que tu lui rendes service dans tous les cas, que tu ne cherches pas â savoir ses défauts, que tu ne fouines pas pour lui trouver un vice, et si tu lui découvres un défaut sans le vouloir et sans le chercher, sois pour lui comme un mur et un couvert (ne le divulgue pas), et si tu cherches dans sa conscience, bien que tu n’y parviendras pas, ne va pas écouter ses paroles sans qu’il le sache.

Ne l’abandonne pas lorsqu’il est dans le besoin, et ne le jalouse pas lorsqu’il est dans la richesse. Oublie ses erreurs et pardonne ses faux pas, et s’il a agi en ignorant avec toi. N’épargne pas ta douceur envers lui et reste calme avec lui. Réponds aux mauvaises paroles qu’on lui adresse, et protège-le des fourberies, et sois en bonnes relations avec lui. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

 

Le droit du compagnon

حق الصاحب

وأما حق الصاحب فأن تصحبه بالتفضل والإنصاف، وتكرمه كما يكرمك ولا تدعه يسبق إلى مكرمة، فان سبق كافأته، وتودّه كما يودك، وتزجره عما يهم به من معصية، وكن عليه رحمة ولا تكن عليه عذابا ولا قوة إلا بالله

Le droit de ton compagnon c’est que tu sois obligeant envers lui, si tu peux, sinon sois au moins juste envers lui et honore le comme il t’honore. C’est aussi que tu le protèges comme il te protège, qu’il ne te devance pas dans ses attentions envers toi et s’il t’a devancé, rends lui la pareille. Ne sois pas négligent dans l’amitié qu’il mérite. Rends-toi obligé de le conseiller, de le défendre et de l’aider vers l’obéissance du Seigneur, et de secourir son âme du péché, et sois pour lui une miséricorde et un châtiment. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

 

Le droit de ton associé

حق الشريك

وأما حق الشريك فإنْ غابَ كَفَيتَهُ، وإن حضر رعيتَهُ، ولا تحكم دون حكمه، ولا تعمل برأيك دون مناظرته، وتحفظ عليه ماله، ولا تخونه فيما عز أو هان من أمره فإن يد الله تبارك وتعالى على أيدي الشريكين ما لم يتخاونا ولا قوة إلا بالله

Le droit de l’associé c’est que s’il s’absente, tu t’occupes de ses affaires, et que s’il est présent, tu l’aides, que tu ne prennes aucune décision sans son accord, que tu ne règles aucune affaire sans le consulter, que tu surveilles ses biens, que tu ne le trompes pas ni sur une grande ni sur une petite chose. Car il nous a été transmis que la main de Dieu est avec les associés tant qu’ils ne se trahissent pas. Il n’y a de puissance qu’en Dieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here