PARTAGER

SHAFAQNA – Ce qui suit fait partie du livre Les Chemins de la Perfection, écrit par Sayyed Mujtaba Musavi-Lari et traduit en français par Haydar Amazigh, sélectionné par SHAFAQNA.

Tout le monde peut s’élever au-dessus de la condition animale et se rapprocher du niveau humain. L’espoir de parvenir à la plénitude est un espoir qui germe dans la conscience de l’individu. Cette idée, profondément ancrée dans son esprit, nécessite cependant des soins et de l’attention. À l’inverse, nul besoin, pour emprunter les voies de la décadence, de lui passer une corde au cou pour qu’il laisse transparaître ses plus vils instincts.

La cohésion qu’a instaurée l’Islam entre les éléments internes et externes, au niveau de la plénitude de l’âme, est devenue source de bien de réussites pour l’homme. Ainsi, nombre de grandes figures de l’histoire ont puisé à cette source et, par des efforts conséquents et soutenus, elles ont atteint le plus haut niveau de l’humanisme.

La position de chaque être humain, en Islam, est étroitement liée à l’acquisition des grandes qualités sans lesquelles il ne mériterait pas le qualificatif d’homme. L’Islam ne connait d’autre valeur de référence que celle de la piété et de la foi pour juger de l’honneur et de la dignité des hommes.

Le Prophète de l’Islam (que le salut soit sur lui) disait:

« Que celui qui désire être le plus digne des hommes craigne Dieu ».

L’Imam Ali (que le salut soit sur lui) disait lui:

« Nulle dignité plus digne que la piété ».

L’homme de foi connaît la valeur profonde de la piété lorsqu’il est pénétré par ses lumières. En vertu de cette culture et de cette vision globale, il ne cherche pas la dignité et la plénitude dans le pouvoir, la richesse, les alliances ou l’appartenance ethnique, mais mesure la dignité de la personne à l’aune de la foi et de la piété qui confèrent le vrai pouvoir d’influer sur la vie de manière radicale. Et du fait qu’il a emmagasiné en lui des vertus et des qualités grâce à la piété, il ne peut montrer, par fierté, de la considération pour ces gens qui manquent de dignité et évite, autant que possible, de s’humilier ou de se soumettre à eux, car l’humiliation et la soumission ne sont de mise que devant Dieu, notre Créateur et le Créateur de toutes les espèces vivantes. Ainsi, la soumission au Tout Puissant, l’Unique, est le plus grand capital que l’on puisse posséder, celui de la dignité et de l’honneur véritables.

À lire aussi : Les facultés de l’âme: Les vertus et les vices moraux (Partie 2)

Cette ascension et cette dignité qu’acquiert le croyant par le lien qu’il établit avec le plus grand Principe de ce monde l’accompagneront durant les différentes étapes de son existence.

Les lumières de la piété et de la conscience pure sont d’une clarté telle qu’elles illuminent les qualités et les vertus du croyant, de sorte que ses semblables ressentent que la conscience de cet homme pieux renferme une vérité inébranlable qui détermine son attitude et son comportement.

Cette force dynamique contenue dans la conscience de l’homme pieux le maintien attentif aux réalités et l’empêche de sombrer dans un univers matérialiste durant son existence, car son âme et son cœur se sont abreuvés à la source des principes qu’enseigne l’Islam et qui font que le croyant jette sur toute chose un regard religieux. Pour lui, les valeurs trompeuses n’influent pas sur son jugement, car il se fonde sur les valeurs vraies qui le maintiennent hors de portée des viles tendances et lui permettent de franchir les obstacles de la vie sans difficulté.

C’est ainsi que le croyant fait preuve, à l’égard des choses attrayantes et des illusions trompeuses, d’une attitude courageuse et audacieuse du fait qu’il a parfaitement compris que quelle que soit la position qu’il pense avoir atteint et quel que soit l’honneur qu’elle lui confère, il n’y a pas plus humble que lui devant Dieu et que bien qu’il soit riche et heureux, il est appelé inéluctablement à disparaître un jour. Le Coran rapporte, à cet égard: « Et ne dirige point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples, comme la fleur de la vie présente, afin de les tenter. L’attribution de Dieu, cependant, est meilleure et plus durable ».

L’Islam, religion glorieuse, accorde aux musulmans une dignité et une valeur qui viennent tout de suite après la dignité de Dieu et de Son Prophète, comme il est dit dans le Coran: « Alors qu’à Dieu la puissance et à Son Messager et aux croyants! ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here