Quand le sport hausse la voix de la Palestine!

by Pey Bahman Z
sport, Palestine

SHAFAQNA – C’est indéniablement l’une des scènes les plus fortes et touchantes qui aura émaillé le Mondial au Qatar. La chaleureuse accolade entre Husam Saffarini, un supporter de football palestinien, et Adenor Leonardo Bacchi, surnommé Tite, le sélectionneur de l’équipe du Brésil, a apporté cette petite touche de magie qui transcende les différences et le sport roi.

Protagoniste d’une belle histoire, pleine d’humanité et de compassion envers son prochain, muni de l’étendard de la Palestine dans lequel il se drape ou qu’il brandit haut, Husam Saffarini est un héros ordinaire, mais de ceux qui, dans ce monde où l’individualisme fait rage, ne courent pas les rues.

A la fin du match opposant la Seleção à la Serbie auquel il avait assisté, ce défenseur de la veuve et de l’orphelin dans l’âme n’a pas hésité, à la vue de deux femmes, au milieu de la foule, portant avec peine deux jeunes enfants, à leur prêter main forte.

À lire aussi: Lors de la Coupe du monde 2022, un supporter mexicain se convertit à l’Islam à Katara

Sans le savoir, avec l’accord de sa mère se confondant en remerciements, Husam Saffarini a pris dans ses bras le petit-fils, titubant de fatigue, de l’entraîneur brésilien. Un petit garçon de 5 ans qui s’est endormi sur ses épaules, durant le long trajet entre le stade de Lusail et la station de métro.

Husam Saffarini filmé de dos, le petit-fils de Tite dans ses bras

Après avoir visionné la vidéo qui a immortalisé le magnifique geste d’Husam Saffarini, le coach de la Seleção, très ému, a salué en conférence de presse « la générosité, l’humanité et l’humilité » du bienfaiteur de ses proches, annonçant publiquement qu’il le cherchait afin de lui témoigner son infinie gratitude. « Le football nous offre tellement de belles choses. Je veux rencontrer l’homme qui a fait preuve d’une solidarité qui magnifie le football », déclara-t-il.

Quelques jours plus tard, la rencontre mémorable a eu lieu sur la verte pelouse, lors de l’entraînement de l’équipe du Brésil auquel Husam Saffarini a eu l’honneur d’être convié. Un bonheur n’arrivant jamais seul, Tite s’est fait une joie de lui offrir un maillot dédicacé par les stars de la Seleção, sous les yeux de son petit-fils qui a souri en apercevant son ange gardien.

« Cela vaut tout l’or du monde pour moi », a confié Husam Saffarani, les larmes aux yeux.

Source: oumma

www.shafaqna.com

You may also like

Leave a Comment

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.