Qom : le Centre d’études islamiques et la bibliothèque en langues européennes s’ouvrent avec plus d’un million de ressources numériques + photos

by egolabi

SHAFAQNA- Le Centre et bibliothèque d’études islamiques en langues européennes avec plus d’un million de ressources numériques à l’usage des chercheurs a été inauguré dans la ville sainte de Qom.

Le Centre et bibliothèque d’études islamiques en langues européennes fait partie des centres scientifiques affiliés à Hojjatul-Islam Shahrestani, le représentant du Grand Ayatollah Sistani, qui est administré à Qom. Lors de la cérémonie, qui s’est déroulée en même temps que l’anniversaire de la naissance du Saint Prophète de l’Islam (P) et de l’Imam Ja’far Sadiq (AS), en présence de quelques meilleurs professeurs du séminaire, directeurs de centres de recherche du séminaire, professeurs et chercheurs de séminaires et d’universités, Morteza Kariminia٫ dans un discours, a décrit les activités les plus importantes de ce centre au cours des 8 dernières années.

Créé en 1392, le centre, en plus d’activités éducatives, de recherche et de publication diverses et limitées, a créé des bibliothèques virtuelles avec plus d’un million de ressources numériques (y compris des livres, des articles et des mémoires universitaires) pour fournir des services aux chercheurs dans les séminaires et les universités. Selon Dr Morteza Kariminia, les domaines d’activité les plus importants de ce centre et de cette bibliothèque sont les sept éléments suivants, qui ont reçu moins d’attention dans d’autres centres de séminaire, et ce centre se considère comme le sponsor de ces services :

Préparer diverses sources dans toutes les branches des études islamiques, y compris des livres, des articles et des mémoires en anglais, français, allemand, espagnol et autres langues européennes sous forme de fichiers numériques et leur liste détaillée sous la forme d’un programme de bibliothèque numérique professionnelle, afin que les chercheurs de n’importe où dans le pays puissent étudier facilement et gratuitement les ressources dont ils ont besoin. La bibliothèque virtuelle fournit désormais des services de bibliothèque avec plus d’un million de ressources latines sur lib.clisel.com avec des utilisateurs enregistrés.

Conception d’un site d’information sur les événements les plus importants des études islamiques en langues européennes pour les lecteurs de langue persane. Sur ce site, clisel.com, certaines des nouvelles les plus importantes de l’édition telles que des livres, de nouvelles revues, des articles et des événements universitaires dans le domaine des études islamiques sont présentées, examinées ou rapportées.

Tenir diverses réunions, y compris des séminaires scientifiques dans certains domaines des études islamiques qui n’ont pas été envisagés dans d’autres centres de séminaires, ainsi que des cours et des ateliers pour les étudiants ayant de bonnes compétences en anglais afin qu’à long terme, avec une lecture fréquente de textes anglais et des ateliers de traduction, ils peuvent avoir une bonne dominance sur des textes occidentaux spécialisés dans le domaine des études islamiques.

Fournir des conseils et des consultations aux étudiants pour trouver des ressources liées à leurs domaines de recherche dans les langues européennes. Traduire certains des ouvrages les plus importants d’études islamiques de l’anglais au persan et collaborer avec divers éditeurs pour publier ces ouvrages.

À lire aussi:  Le muezzin turc qui dessine les principaux monuments islamiques sur du cuir + Photos

Préparer une banque complète d’images de manuscrits coraniques dans différentes périodes historiques et différentes zones géographiques, afin que les spécialistes de l’histoire du texte du Coran et les spécialistes de l’histoire de l’écriture, de la lecture, de la calligraphie et de la conception coranique puissent utiliser ces éléments intégrés et riches sources dans leurs recherches historiques. L’attention portée au sujet des manuscrits coraniques est l’un des domaines principaux de la recherche historique, littéraire et artistique sur le Coran, qui a été hautement considéré dans les publications occidentales au cours des dernières décennies et est malheureusement resté inaperçu parmi les savants iraniens.

Recherche et publication de la version en fac-similé (traduction) de certains des plus anciens manuscrits coraniques des premiers siècles, qui sont des ouvrages historiques très précieux pour prouver l’authenticité du texte coranique et une source précieuse pour comprendre l’écriture et la lecture exactes du texte coranique dans l’ancien temps. L’un de ces ouvrages, qui après vers 6 ans de recherche par Morteza Kariminia, doit être publié avec une introduction détaillée en anglais et en arabe et avec une réécriture complète et une recherche du texte du Coran en fac-similé par la Fondation Aal al-Bayt , est appelé “Mushaf de Mashhad Razavi” dont le texte est conservé en deux exemplaires numérotés 18 et 4116 dans la bibliothèque d’Astan Quds Razavi et est l’un des exemplaires les plus feuillus du Coran en écriture Hejazi ou oblique (en 251 pages) du premier siècle de l’hégire.

C

Ce texte est traduit par Shafaqna Français

You may also like

Leave a Comment