PARTAGER
Fatima Al-Zahra (sa), Prophète (p), musulmans, islam

SHAFAQNA – Imam Hussain: En ses derniers jours, le Prophète (p) appela les partisans (Al-Ansar) à venir chez lui pour leur faire ses recommandations. Il leur dit que ses mots devraient être transmis à tout le monde sans exception. C’est évident lorsque nous voyons que les générations les transmettent à travers les siècles.

Avant qu’il n’abordât l’axe principal pour lequel il mobilisait les partisans, il leur cita certaines de leurs vertus: « Vous avez bien gardé le droit du voisinage et vous étiez les meilleurs partisans. Vous dépensez votre argent pour le bien et pour aider les musulmans. Qu’Allah vous rétribue de Sa meilleure rétribution. Mais il reste une dernière vertu qui résume bien vos œuvres. C’est de garder les gens de ma maison » .

C’est la dernière fois qu’ils se réunirent chez le Prophète (p)

La sainteté de la maison que les ennemis ont profanée

Puis, le Prophète (p) leur parla de l’axe qui, si on le mettait dans la balance de la justice divine, égaliserait ou bien surpasserait toutes les valeurs divines. Cet axe était résumé par le Prophète (p) comme suit: « Craignez – Allah. Craignez – Allah en ce qui concerne les gens de ma maison. »

« Les gens de ma maison représentent les lumières dans les ténèbres, les sources de la science et de la sagesse et la demeure des anges. » Au cours de cette profonde exhortation, le Prophète (p) leur dit alors que son cœur portait une douleur. Il avait vu que sa fille (sa) serait la victime tuée par un groupe qui ne garderait pas le droit du Prophète et qui ne connaissait de l’Islam que son apparence.

Il est rapporté de l’érudit Al-Majlissi, l’auteur du livre « les mers des lumières » , que le Prophète (p) continua à leur faire ses recommandations jusqu’à ce qu’il dise: « Écoutez ! la maison de Fatima fait partie de la mienne et sa porte fait partie de la mienne. Celui qui les viole, viole la sainteté divine. »

À lire aussi: Fâtima, un chapitre du livre du Message divin (partie 3)

Pourquoi sa tombe a-t-elle été cachée ?

Les sources historiques montrent que Fatima (sa) , dans les jours de sa maladie, a demandé que seul son mari qui restait toujours près d’elle, se charge de son enterrement, avec l’aide de Assma Bint Omayss.

Son fils Al-Hussain (as) a dit : «Lorsque la maladie affecta ma mère Fatima (sa) , elle a demandé à l’Imam ‘Ali (as) que l’affaire de sa maladie restât secrète et que l’Imam ‘Ali (as) ne permît à personne de lui rendre visite.»

L’essentiel de la recommandation, c’était de l’enterrer en pleine nuit pour que personne ne sache le lieu du tombeau et cela a été bien précisé par Al-Cheikh Al-Mufid (qu’Allah lui accorde sa miséricorde), dans son livre Al- Ammali (les espoirs)

La raison de la dissimulation de la tombe

Il est rapporté à ce sujet que, lorsque l’Imam ‘Ali (as) fut interrogé à ce propos, il répondit: « Fatima était en colère contre des gens. Alors, elle ne voulait pas qu’ils assistent au cortège funèbre et elle a interdit que leurs alliés accomplissent la salat du mort sur quiconque de ses fils.

L’Imam Al-Sadiq (as) a pleinement déclaré : « Elle a refusé que les deux hommes accomplissent la salat sur elle. »

Message transmis aux générations

L’écrivain et le chercheur islamique, Akeel Al-Hamdani, nous a montré que la raison de cacher la tombe contient des messages adressés aux générations. Il a exprimé que l’un de ces messages est que le gouvernement à cette période- là, a opprimé al-Zahra (sa) , s’en est pris à sa maison, l’a horrifiée, l’a fait avorter, donc l’enterrement en pleine nuit constitue un message de l’oppression qu’elle a subie.

Un autre message à transmettre . Après l’enterrement, ces gens-là avaient l’intention de profaner sa tombe. Par conséquent, l’Imam ‘Ali (as) réagit pour les empêcher de le faire .

Fatima (sa), par son attitude d’opposition, défendit l’Imamat que l’Imam ‘Ali (as) représentait et chercha à anéantir le projet Omeyyade d’élimination de l’Islam. .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here