PARTAGER

SHAFAQNA – Wiki Shia : 17 Dhu al-Qa’da: Anniversaire de l’exil de l’Imam al-Kâzim (a) de Médine à Bagdad en Irak sous l’ordre du calife Harun al-Rachid, 179 H.

La vie de Mûsâ b. Ja’far (a) coïncida avec le sommet du pouvoir des abbassides et un certain nombre de soulèvements des Alawites contre eux.

Les Abbassides atteignirent au pouvoir avec le slogan de soutenir les Ahl al-Bayt (a), mais ça ne dura pas longtemps qu’ils devinrent les ennemis des Alawites. Beaucoup de ces derniers furent tués ou emprisonnés par les abbassides (1).

L’hostilité des gouverneurs abbassides envers les Alawites aboutit à la révolte de certain nombre des éminents des Alawites contre eux, comme, la révolte d’an-Nafs az-Zakîyya, la fondation du gouvernement d’Idrîsîd et la révolte de Shahîd Fakhkh.

Le soulèvement Fakhkh se produit en l’an 169 H, dans la période de l’Imamat de Mûsâ b. Ja’far (a) et du califat d’al-Hadi al-‘Abbâsî (2). L’Imam (a) ne participa pas dans ce soulèvement et il n’y a aucune position explicite de sa part pour l’approuver ou le rejeter.

Même Yahya b. ‘Abd Allah écrivit une lettre et se plaignit du silence de l’Imam (a) sur son soulèvement au Tabarestan (3).

À lire aussi: Epoque de l’imâmat de son Excellence Mûsâ ibn Ja‛far (a.s.)

Il y a deux points de vue sur la position de l’Imam (a) à l’égard du soulèvement de Fakhkh qui se produit à Médine :

  • Certains croient que l’Imam (a) fut d’accord avec cette révolte. Ils s’appuient contre une remarque de l’Imam (a) adressée à Shahîd Fakhkh :
« Sois, donc sérieux dans ce que tu fais, puisque, ces gens expriment la foi, mais sont polythéistes dans leur cœur » (4).
  • par contre, Certains dirent que l’Imam (a) ne fut pas d’accord avec cette révolte (5).

Cependant, quand l’Imam (a) vit la tête de Shahîd Fakhkh, il récita le verset d’al-Istirjâ’ et le loua (6).

الَّذِینَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِیبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلهِ وَ إِنَّا إِلَیهِ رَ‌اجِعُونَ
« Nous sommes à Allah et à Lui nous revenons  »
156/2

Al-Hadi al-‘Abbâsî croyait que l’Imam al-Kâzim (a) avait ordonné du soulèvement de Fakhkh et pour cela, il le menaçait de tuer (7).

Arrestation

L’Imam al-Kâzim (a), pendant son Imamat, fut convoqué plusieurs fois et emprisonné par les califes abbassides. la première fois, il fut emmené de Médine à Bagdad, sous l’ordre d’al-Mahdi al-‘Abbâsî et y emprisonné (8).

Harun emprisonna également l’Imam (a) pour deux fois. La date de la première arrestation et la première prison ne sont pas mentionnés dans les sources, mais la deuxième fois eut lieu au 20 Shawwâl, 179 H. Il fut arrêté à Médine (9) et emprisonné à Bassora au 7 Dhu al-Hijja, dans la maison de ‘Isâ b. Ja’far (10).

Selon Cheikh al-Mufîd, Harun écrivit une lettre à ‘Isâ b. Ja’far en 180 H et lui demanda de tuer l’Imam (a), mais il ne l’accepta pas (11). Quelque temps plus tard, l’Imam (a) fut déplacé à la prison de Fadl b. Rabî’.

L’Imam al-Kâzim (a) passa les dernières années de sa vie dans les prisons de Fadl b. Yahyâ et as-Sindî b. Shâhik (12). Dans la zîyârat de l’Imam al-Kâzim (a), il est salué comme :

المعذب فی قعر السجون
al-Mu’adhdhab fî qa’r as-Sujûn
torturé dans les profondeurs des prisons
Majlisî, Muhammad Bâqir, Bihâr al-Anwâr, vol 99, p 17, Beyrouth, Dâr al-Ihyâ at-Turâth al-‘Arabî, 1403 H

Il existe de différents rapports sur les raisons, pour lesquelles, l’Imam al-Kâzim (a) fut arrêté et emprisonné par les califes abbassides.

À lire aussi: Qui est l’Imâm ? La figure de l’Imâm dans le chiisme duodécimain

Selon certains narrations , il fut arrêté par Harun, à cause de la jalousie de Yahyâ al-Barmakî envers l’Imam (a) et des calomnies de Ali b. Ismâ’îl b. Ja’far (13).

Il est dit que Harun avait peur de la relation de l’Imam al-Kâzim avec les chiites et craignait que les chiites croient en l’imamat de l’Imam al-Kâzim (a) qui a affaibli son règne (14).

Selon d’autres rapports, l’Imam (a) fut emprisonné, parce que certains chiites, comme Hishâm b. al-Hakam, malgré les commandements de l’Imam (a), n’a pas pratiqué selon la taqîyya (15). Ainsi, les débats de Hishâm b. Hakam aboutirent à l’emprisonnement de l’Imam (a) (16).

Notes:

(1) Allahu Akbarî, Muhammad, Râbiti ‘Alawîyân va ‘Abbâsîyân, p 22-23, Târîkh Dar Âyini Pazjûhish, n 1, Qom, 1381 HS

(2) Ja’farîyân, Rasûl, Hayât Fikrî va Sîyâsî Imâmân Shî’a, p 384-385, Qom, Ansârîyân, 1381 HS

(3) Kulaynî, Muhammad b. Ya’qûb, al-Kâfî, vol 1, p 367, Téhéran, Dâr al-Kutub al-Islâmîyya, 1407 H

(4) Kulaynî, Muhammad b. Ya’qûb, al-Kâfî, vol 1, p 366, Téhéran, Dâr al-Kutub al-Islâmîyya, 1407 H ; Mâmaqânî, ‘Abd Allah, Tanqîh al-Maqâl Fî ‘Ilm ar-Rijâl, vol 22, p 285, Qom, Mu’assassat Âl Al-Bayt Li Ihyâ’ at-Turâth,

(5) Ja’farîyân, Rasûl, Hayât Fikrî va Sîyâsî Imâmân Shî’a, p 389, Qom, Ansârîyân, 1381 HS 

(6) Isfahânî, Abu al-Faraj, Maqâtil al-Tâlibîyyîn, p 380, Beyrouth, Dâr al-Ma’rifat

(7) Qarashî, Bâqîr Sharîf, Hayât al-Imam Mûsâ b. Ja’far ‘Alayhimâ as-Salâm, vol 1, p 494-496, Mihr Dildâr, 1429 H

(8) Ibn Jawzî, Sibt, Tadkirat al-Khawâs, p 313, Qom, Manshûrât Sharîf ar-Radî 1418 H

(9) Kulaynî, Muhammad b. Ya’qûb, al-Kâfî, vol 1, p 476, Téhéran, Dâr al-Kutub al-Islâmîyya, 1407 H

(10) Sadûq, Muhammad b. Ali, ‘Uyûn akhbâr ar-Ridâ (a), vol 1, p 86, Téhéran, Nashr Jahân, 1378 H

(11) Mufîd, Muhammad b. Nu’mân, al-Irshâd Fî Ma’rifat al-Hujaj ‘ala al-Ibâd, vol 2, p 239, Qom, Kongiri Cheikh Mufîd, 1413 H

(12) Qomî, ‘Abbâs, Anwâr al-Bahîyya, p 192-196, Qom, Jâmi’i Mudarrisîn, 1417 H

(13) Mufîd, Muhammad b. Nu’mân, al-Irshâd Fî Ma’rifat al-Hujaj ‘ala al-Ibâd, vol 2, p 237-238, Qom, Kongiri Cheikh Mufîd, 1413 H ; Isfahânî, Abu al-Faraj, Maqâtil al-Tâlibîyyîn, p 414-415, Beyrouth, Dâr al-Ma’rifat

(14) Sadûq, Muhammad b. Ali, ‘Uyûn akhbâr ar-Ridâ (a), vol 1, p 101, Téhéran, Nashr Jahân, 1378 H

(15) Sadûq, Muhammad b. Ali, Kamâl ad-Dîn Wa Tamâm an-Ni’ma, vol 2, p 361-363, Téhéran, Islâmîyya, 1395 H ; Ja’farîyân, Rasûl, Hayât Fikrî va Sîyâsî Imâmân Shî’a, p 398- 400, Qom, Ansârîyân, 1381 HS

(16) Kashshî, Muhammad b. ‘Umar, Rijâl al-Kashshî, p 270-271, Mechhed, Nashr Danishgâhi Mashhad, 1409 H ; Mâmaqânî, ‘Abd Allah, Tanqîh al-Maqâl Fî ‘Ilm ar-Rijâl, vol 3, p 298, Qom, Mu’assassat Âl Al-Bayt Li Ihyâ’ at-Turâth

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here