PARTAGER

SHAFAQNA – Le Muslim Post : Elu mi-décembre à la tête de la Fondation de l’islam de France, Ghaleb Bencheikh n’hésite pas donner des points de vue plutôt tranchés, quitte à déplaire à une majorité de musulmans qu’il est censé représenter.

Début janvier, le présentateur de l’émission Islam sur France 2, avait déjà marqué son opposition au port des signes religieux lors du service national universel (SNU). Il était le seul parmi les organisations musulmanes à rendre cet avis là.

« Je ne souhaite pas que l’on encourage le port de signes religieux au SNU pendant sa 1ère phase » avait-il déclaré.

Dans une interview donnée le 24 janvier au magazine Marianne, Ghaleb Bencheikh fait à nouveau cavalier seul, en se montrant très critique envers le voile.

À lire aussi : Ghaleb Bencheikh: “Pas de religion à la Fondation de l’Islam de France”

A la question, « Pensez-vous comme Emmanuel Macron que le voile ’n’est pas conforme à la civilité dans notre pays’ ? », le théologien algérien à répondu :

« Je pense fondamentalement que le voile est une atteinte à la dignité humaine dans sa composante féminine. Ce n’est pas cela, l’élévation spirituelle » a t-il estimé.

« Ce n’est pas parce qu’on a vu quelques touffes de cheveux ou la chevelure d’une jeune fille qu’elle va périr par le feu de l’enfer et que nous allons fantasmer. En plus, c’était une affaire réglée dans le monde islamique », a ajouté Ghaleb Bencheikh.

Si Marianne décrit le chef de la FIF comme étant un spécialiste de l’islam « unanimement respecté », pas sûr qu’il ne le reste encore longtemps après ses derniers propos.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here