PARTAGER
fr.shafaqna - Poitiers : cinq membres de Génération identitaire condamnés pour haine raciale

SHAFAQNA – IQNA : En 2012, des membres de Génération Identitaire avaient occupé le chantier d’une mosquée à Poitiers. Quatre d’entre eux, poursuivis pour provocation à la haine raciale et dégradation de biens, ont écopé d’un an de prison avec sursis.

Cinq militants du mouvement Génération Identitaire, âgés de 27 à 30 ans, ont été condamnés à un an de prison avec sursis le 7 décembre pour la spectaculaire occupation en 2012 de la mosquée de Poitiers (Vienne).

Quatre d’entre eux, poursuivis pour provocation à la haine raciale ou religieuse et dégradation de biens appartenant à autrui, sont également mis à l’épreuve pendant deux ans avec l’obligation d’indemniser les victimes, principalement des associations de musulmans. Ils sont également privés de l’ensemble de leurs droits civiques et de famille pendant cinq ans.

Benoît Vardon, lui, n’a été «condamné que pour la seule complicité du délit de provocation à la haine raciale» : il est privé de certains droits, comme celui d’éligibilité durant cinq ans. L’association Génération Identitaire, coupable de «dégradations volontaires commises en réunion», a quant à elle écopé d’une amende de 10 000 euros.

Le tribunal correctionnel de Poitiers, qui a pris en compte «la gravité des infractions» et l’absence ou quasi-absence d’antécédents judiciaires, a suivi les réquisitions du ministère public, excepté pour Benoît Vardon.

Un seul prévenu était présent au procès, où Génération Identitaire, jugée en tant que personne morale, était représentée par son président Arnaud Martin. Ils ont choisi de garder le silence à l’exception d’un texte lu au début du procès, justifiant l’action de 2012 pour «réclamer un référendum sur la question de l’immigration en France».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here