PARTAGER
Katrina Ridman, Suisse , Coran, islam

SHAFAQNA – IQNA: Katrina Ridman est née à Zurich en Suisse en 1946, elle aimait les histoires arabes depuis son enfance et lisait les “Mille et une nuits” pour sa fille. Son amour pour la langue l’arabe l’a finalement conduite à se tourner vers la calligraphie arabe.

Elle a donc créé une école de langue arabe en Suisse, et a commencé la rédaction du Saint Coran en mai 2000, qu’elle a terminée en novembre de l’année dernière. À propos de la rédaction du Coran, Ridman a dit que l’idée lui était venue en 1986, lorsqu’elle a commencé à enseigner la grammaire arabe.

Puis elle s’est rendue pour la première fois au Caire, en 1993, pour étudier l’arabe à l’École internationale de langues. Après cela, il s’est rendu au Caire pendant un mois chaque année, pour se familiariser avec la culture, l’architecture, la littérature et la cuisine arabes.

« J’étais fascinée par l’islam et sa présence dans la vie quotidienne des musulmans. J’entendais les versets du Coran depuis les minarets des mosquées, en particulier pendant le Ramadan.

À lire aussi: Le Saint Coran, source d’inspiration d’une calligraphe indienne

J’écoutais également les récitations du Coran à la télévision avant les prières du soir et j’aimais particulièrement la voix du cheikh Muhammad Mahmoud al-Tablawi. Quand j’ai entendu à la radio suisse, qu’une femme avait rédigé la Bible, je me suis dit que moi aussi je pouvais écrire le Coran.

D’autant que j’aimais la calligraphie arabe avec ses mouvements et ses symboles, et que j’avais une belle écriture. L’écriture arabe est un miracle. Dans le passé, j’étais peintre et j’enseignais à l’école des arts modernes de Zurich. J’ai fait de mémoire des peintures sur les Arabes et organisé des expositions, et j’ai peint des images sur les couvertures de certains livres, comme le premier voyage de Sinbad au Caire, en 1998.

L’association des deux cultures m’a rendu plus consciente et je pense que l’islam est très mal présenté, il est important de montrer les beaux aspects de cette religion », a-t-elle dit.

Katrina Ridman a fondé une école d’arabe en 1995, pour enseigner l’arabe aux passionnés de langue, qui travaille deux jours par semaine, malgré la diminution du nombre d’étudiants en raison de l’épidémie de Coronavirus.

کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس
کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس
کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس
کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس
کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس
کاترینا ریدمن؛ بانوی سوئیسی که قرآن را در طول ۲۰ سال کتابت کرد + عکس

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here