PARTAGER

SHAFAQNA- Les difficultés comme l’embouteillage sur la route, le vent et la poussière ne peuvent pas empêcher les pèlerins de partir à Najaf.

Malgré l’accueil chaleureux du peuple irakien des pèlerins, les responsables du gouvernement irakien n’ont pas bien géré les affaires.

À lire aussi : photos : Troisième conférence internationale sur Arba’in

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here