Pape François : “Blesser une femme, c’est outrager Dieu”

by Pey Bahman Z
Pape François

SHAFAQNA – Sudouest: Durant une messe dans la basilique Saint-Pierre, le Pape François a dénoncé la violence envers les femmes comme une insulte envers Dieu.

Le Pape François a appelé ce samedi 1er janvier le monde à « retrousser ses manches » pour œuvrer à la paix et assuré que la violence envers les femmes équivalait à « outrager Dieu », dans un message au premier jour de l’année.

Le Pape a consacré son message à l’issue de la première prière de l’Angelus de 2022 à la nécessité de stopper la violence dans le monde, à l’occasion de la 55e journée mondiale de prière pour la paix.

À lire aussi:

Sous un ciel ensoleillé, le chef de l’Église catholique qui compte 1,3 milliard de fidèles s’est exprimé depuis sa fenêtre du palais apostolique devant la foule rassemblée place Saint-Pierre.

« L’Église est mère »
Auparavant, durant une messe dans la basilique Saint-Pierre en l’honneur de la Vierge Marie, le pape avait dénoncé la violence envers les femmes comme une insulte envers Dieu. « L’Église est mère, l’Église est femme », a-t-il estimé. « Et pendant que les mères donnent la vie et que les femmes gardent le monde, faisons tous en sorte de promouvoir les mères et de protéger les femmes. »

« Que de violence il y a à l’égard des femmes ! Assez ! Blesser une femme, c’est outrager Dieu qui a pris l’humanité d’une femme », a-t-il ajouté.

You may also like

Leave a Comment