Pape copte égyptien : L’idée de religion abrahamique est politique et rejetée

by egolabi
religion abrahamique

SHAFAQNA- Le pape copte égyptien a souligné que l’idée d’une « religion abrahamique » est politique et totalement rejetée et inacceptable.

“Avant l’idée de la religion abrahamique, qui est une idée politique, il y avait des idées telles que les religions sont comme des couleurs qui peuvent être changées alors que c’est quelque chose qui n’est pas conforme à l’idée de la religion, et les deux sont complètement rejetés et inacceptables », a déclaré le Pape Tawadros II à une chaîne de télévision égyptienne.

Sans nommer personne, il a ajouté : « Ceux qui pensaient de cette façon croient que les religions célestes du judaïsme, du christianisme et de l’islam sont basées sur l’histoire de leurs origines qui est le prophète Abraham (Abul-Anbiya), donc comme les Occidentaux, ils ont dit que nous y retournerions et éliminerions les différences, mais une telle idée est inacceptable à l’Est.

« Le Moyen-Orient est le berceau des religions, et cette idée est en fait le produit d’une sorte de pensée politique qui vise à briser les principes fixes de toute religion, alors que ces principes préservent l’existence et l’identité de l’être humain, donc ce que l’Occident dit c’est inacceptable », a rappelé Pope.

À lire aussi : Ahmad al-Tayeb critique la promotion de l’idée de la “Religion Abrahamique”

Auparavant, Cheikh Ahmad Al-Tayyib, le cheikh d’Al-Azhar avait rejeté l’idée de la religion abrahamique, qui cherche à intégrer le judaïsme, le christianisme et l’islam. Il avait dit qu’une telle revendication est comme la mondialisation, la morale universelle et autres, et bien qu’elle cherche ostensiblement l’unité humaine, c’est en fait une invitation à confisquer les libertés de croyance, de foi et de choix.

Le journal égyptien Al-Ahram avait précédemment rapporté que la première personne à avoir utilisé les termes « religion unifiée » et « religion abrahamique » à des fins purement politiques était l’ancien président américain Donald Trump, qui l’avait utilisé pour la première fois en réponse aux relations entre les Émirats arabes unis et Israël. Il a utilisé l’accord pour normaliser les relations avec le régime israélien comme un accord abrahamique. On dit que le but de l’utilisation de ce terme est de promouvoir la normalisation des relations avec le régime israélien.

 

Ce texte est traduit par Shafaqna Français

Version Anglaise

Version Persane

You may also like

Leave a Comment