PARTAGER
Imâmat imams Imams des chiites Imams infaillibles hadith hadiths qui est shiite qui sont des shiites qui est le vrai chiite chiisme qui sont des chiites qui est chiite les signes du chiisme

SHAFAQNA – Hadiths choisis de l’Imam Muhammad al-Bâqir (a.s.) | Traduit par la rédaction de SHAFAQNA

 

L’Imam Muhammad al-Bâqir (a.s.) a déclaré:

1) Saisissez l’opportunité de prier à cinq reprises: Après avoir récité le Coran; Au temps d’Azan; Quand un opprimé appelle de l’aide; Quand deux armées se font face en cherchant le martyre; Au moment de la pluie. “

Image result for ‫ولادت امام باقر‬‎

 

2) Le summum de la perfection [dans la religion] est l’excellence dans la compréhension de la religion, l’endurance dans les épreuves et l’administration des affaires de la vie selon ses moyens, dans la bonne mesure.

 

3) O Jabir! Il ne suffit pas qu’une personne dise: «Je suis chiite et j’aime le Prophète (s) et la famille du Prophète et les Imams (a)». Par Dieu, un chiite est celui qui est parfaitement pieux et obéissant aux commandements de Dieu. N’importe qui d’autre n’est pas un chiite, peu importe combien ils disent qu’ils aiment Ali (a) et peu importe ce qu’ils s’appellent eux-mêmes. O Jabir! Nos chiites sont connus par ces signes: ils sont véridiques, dignes de confiance et loyaux; Ils se souviennent toujours de Dieu; Ils offrent leurs prières et observent les jeûnes et lisent le Coran; Ils aident leurs voisins et prennent soin des orphelins et ne disent rien mais bien des gens; Ils se comportent bien envers leurs parents; Ils sont dignes de la confiance des gens.

 

Lire aussi : Le 1 du mois de Rajab: L’anniversaire de la naissance de l’Imam Muhammad al-Bâqir (a.s.)

 

http://hajij.com/fa/images/stories/pics/1393/04/930411-imam-bagher.jpg

 

4) Nos disciples sont de trois sortes: celui qui nous suit mais dépend des autres; celui qui est comme un verre impliqué dans ses propres réflexions; mais les meilleurs sont ceux qui sont comme l’or, plus ils souffrent, plus ils brillent.

 

5) Je vous avertis à propos de cinq choses: si vous êtes lésé, ne commettez pas de tort en faisant aux autres; si vous êtes trahi, ne trahissez personne; Si vous êtes appelé un menteur, ne soyez pas furieux; si vous êtes loué, ne soyez pas jubilatoire; si vous êtes critiqué, ne vous inquiétez pas et ne pensez pas à ce qui est dit dans la critique, si vous trouvez en vous ce qui est critiqué à votre sujet, alors vous tombez aux yeux de Dieu; quand vous êtes furieux de la vérité, c’est une calamité beaucoup plus grande que votre chute dans les yeux du peuple. Et si vous êtes à l’opposé de ce qui est dit (dans la critique) à votre sujet, alors c’est un mérite que vous avez acquis sans avoir à vous fatiguer pour l’obtenir.

 

 

6) Je déteste la personne qui est sans emploi et qui se couche simplement sur le dos en disant: «O Dieu, donne-moi de la nourriture!» Il demande à Dieu de lui faire une faveur tandis que la petite fourmi sort de sa fourmilière pour chercher sa subsistance.

 

7) Le pire défaut est de regarder les fautes des autres et d’ignorer ses propres fautes; inciter les gens à faire des choses que l’on est incapable de faire soi-même; et de persécuter son ami ou compagnon qui n’a pas de soutien et d’aide, et de ne pas se dépêcher de l’aider.

 

8) Quand vous êtes assis en présence d’un érudit, soyez plus désireux d’écouter que de parler; apprenez à bien écouter aussi bien que vous apprenez à bien parler, et n’interrompez pas le locuteur.

 

9) Les gens ne deviendront pas des infidèles s’ils n’énoncent aucune idée sans en avoir connaissance, et quand ils ne nient pas ce qu’ils n’ont pas compris.

http://namehnews.ir/files/fa/news/1395/1/21/228553_268.jpg

 

Lire aussi: Le mouvement scientifique de l’Imam al-Bâqir (a.s.)

 

10) Un érudit dont la connaissance est bénéfique aux gens est supérieur à soixante-dix mille fidèles.

 

11) Je jure par Dieu qu’Il ne demande que deux choses aux hommes: premièrement, ils doivent reconnaître les bienfaits divins afin que Dieu les augmente pour eux; deuxièmement, ils doivent avouer leurs péchés afin que Dieu les leur remette.

 

https://bayanbox.ir/view/1953009357861619262/009.jpg

 

12) Au Jour du Jugement, la première question que l’on posera au serviteur sera au sujet de la “prière”; si ses prières auront été acceptées, tous ses autres actes seront acceptés.

 

13) La prière (individuelle) de la personne qui sans aucune excuse (acceptable) ne participe pas à la prière en commun, n’est pas acceptée (par Dieu).

 

14) On a demandé à l’Envoyé de Dieu à propos des meilleurs serviteurs et il a répondu ainsi: «Ils sont ceux qui sont satisfaits lorsqu’ils pratiquent la bonté, demandent pardon des qu’ils tombent dans l’erreur, remercient après qu’on les pourvoie, sont patients tandis qu’ils sont en difficulté et pardonnent quand on Ces met en colère.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here