PARTAGER

SHAFAQNA – IQNA : Selon felesteen.ps, les autorités du Myanmar ont restreint l’accès des musulmans d’Arakan aux banques de sang, même en cas d’urgence.

Le rapport précise que seuls les bouddhistes reçoivent le sang dans les banques. Si les musulmans d’Arakan ont besoin de sang, ils sont obligés de trouver des donneurs volontaires.

À lire aussi : Des Rohingyas candidats à l’exil forcés à revenir en Birmanie

Les autorités du Myanmar empêchent également l’accès des associations internationales d’aide, aux camps où résident les musulmans d’Arakan.

D’après les Nations Unies, 725.000 musulmans se sont réfugiés au Bangladesh depuis le 25 août 2017 pour fuir les pressions et persécutions à Arakan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here