Muharram; Étymologie de cet mois

697
PARTAGER

SHQFQANQ – Moharram (en arabe : محرم), est le premier mois du calendrier Hégirien Lunaire et un des plus importants, notamment pour les chiites.

C’est l’un des quatre mois sacrés de l’islam avec rajab, dhu al qi`da et dhu al-hidja. L’un des plus grands événements de l’histoire de l’islam s’est déroulé en ce mois. Il s’agit de la bataille de Karbala où le petit-fils du Prophète (p.s.l) Hussein b. Ali (a) et ses compagnons se sont faits massacrés par les troupes Omeyyades. Chaque année les chiites commémorent cet événement.

Étymologie

Les arabes avaient appelé ce mois de la sorte car il aurait été interdit de faire la guerre durant cette période. Il est dit aussi qu’ils l’ont nommé ainsi car ils se sont combattus pendant ce mois et il y’a eu beaucoup de perte humaine ; alors ils décidèrent d’y interdire la guerre et ils le nommèrent Moharram.

Le mois de Moharram fait partie des quatre mois sacrés cités dans le Coran qui sont rajab, dhu al-qi`da et dhu al-hidja :

(إِنَّ عِدَّةَ الشُّهُورِ عِندَ اللَّـهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ اللَّـهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذَٰلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ ۚ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنفُسَكُمْ )

(Sourate N° 9 Tawba (التوبة), , verset: 36.)

Traduction : Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés: telle est la religion droite. [Durant ces mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes.( Sourate N°9 : Le Repentir, verset: 36, traduction Hamidullah.)

Pendant ces mois s’organisent les festivals de poésie ainsi que les foires pour les différents échanges commerciaux ; comme ‘okadh (عكاظ), Marbad (المربد), Dhi Majaz (ذي المجاز), Majena (المجنة). Il est dit que les pires ennemis se rencontraient dans ces lieux et qu’ils ne manifestaient aucune hostilité les uns envers les autres par le respect à ce mois sacré.

Mois de deuil

A partir du martyre de l’Imam Hussein (a), ce mois est considéré comme un mois de deuil chez les chiites, et ceci se voyait clairement chez les Imams immaculés (a) et leurs partisans. L’Imam Rédha (a) dit :

« lorsque le mois de Moharram arrive, personne ne voyait mon père rire, et on apercevait la tristesse et le deuil qui s’accaparait de lui, jusqu’au jour de Achoura qui était son jour de tragédie, d’amertume et de pleur et disait : c’est le jour du martyre de Hussein (a) ».

Dans son livre « Al Moraqabat », Mirza Jawad Maliki Tabrizi écrit :

« Il est indispensable pour les partisans qui prétendent aimer les Ahl al-Bayt du saint Prophète (p.s.l), notamment dans les dix premiers jours de Moharram, de faire son deuil et même de le faire paraitre extérieurement, et de s’abstenir des différentes délectations surtout le neuvième, le dixième et le onzième jour de ce mois[…] et de lire le Ziyarat Achourales dix premiers jours au noms des imams (a) »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here